Mon blog

Chronique littéraire

Déterminé et désirable (Tome 3, Sassy Boyz)

Elizabeth Varlet – 12 Mai 2022 – Juno Publishing

THÈMES ABORDÉS : Romance MM – Contemporain – LGBT – Passé difficile – Famille – Amitié – Deuil.

RÉSUMÉ : Il n’y a qu’une seule relation qui compte pour Tameron « Tam » Kis : son histoire d’amour avec la danse. Sa vie a été assez merdique, mais la danse lui a permis de s’en sortir et il est maintenant prêt à se concentrer sur ce qu’il aime. Il n’a pas le temps de se laisser distraire, surtout pas par son nouveau voisin sexy et pas tout à fait hétéro.

Driver Ellis n’a besoin de rien d’autre que de sa moto et d’une route bien dégagée. Il n’échangerait son style de vie nomade pour rien au monde… jusqu’à ce que son ami lui demande une faveur et que Driver se retrouve soudainement à faire du pet-sitting. Driver est loin d’être ravi de se retrouver coincé au même endroit, mais les choses commencent à s’améliorer lorsqu’il pose les yeux sur la superbe fille d’à côté.

Il y a juste un problème… Ce n’est pas du tout une fille.

Il suffit d’une danse spontanée pour que les mondes de Driver et de Tam soient bouleversés. Ils ne cherchaient peut-être pas l’amour, mais à mesure que les choses se réchauffent entre eux, il est clair que la vie a des plans très différents.

LES + : Absolument tout.
LES – :

MON AVIS : 5/5

Je remercie Maïwenn et Juno Publishing pour l’envoi de ce Service Presse. 

Je suis amoureuse de la plume d’Elizabeth depuis le premier opus et même si le second avait quelques défauts, j’ai été happé par ce troisième tome et j’en veux encore plus. Je sens déjà la souffrance quand je devrais les quitter. 

De retour avec Sassy Boyz et c’est cette fois Tam, le chorégraphe sur le devant de la scène. Un passé horrible le bloque dans son avenir, mais quand un nouveau voisin débarque dans sa vie, il réapprend à vivre. Driver aime son indépendance, sa culpabilité lui fait craindre toute forme d’attachement. Et pourtant, un homme fait battre son coeur de plus en plus. Mais jusqu’à quand ? 

Mama ce roman. Je pourrais en parler des heures. J’ai hâte de pouvoir m’offrir la version papier pour les retrouver dans mes moments de relectures. Mais surtout il confirme mon addiction. Elizabet Varlet est une révélation de 2021. Sa plume résonne en moi, sa poésie, ses thèmes et ses choix font battre mon coeur. 

Tam est un homme à part entière. Il profite de son côté féminin pour s’habiller comme il le veut et si on le confond avec une femme, ce n’est pas son problème. Un héros qui s’assume, qui vit pour la danse et ses amis. Mais surtout un héros solitaire. 

Nous comprenons très rapidement son passé. Accrochez-vous, encore une fois, l’auteure sait nous faire souffrir. Une triste réalité qui pourtant touche les enfants puis les personnes qui souhaitent juste survivre. Car oui, Tam est pour moi un survivant. 

Une beauté, une classe inoubliable, un coeur pur malgré les démons qui ont tenté de le bafouer, une intelligence. Un héros remplit de qualité que j’ai aimée en quelques instants. Vous savez qu’Ansel était cher à mon coeur et Tam le rejoint. Tellement d’émotions ! 

Driver est une réelle surprise. Un jeune homme qui n’a jamais fait son deuil, qui s’habille de sa culpabilité et qui vit pour oublier. Pourtant plus les pages se tournent et plus on découvre un héros charmant, attentionné, à l’écoute. Un personnage à la hauteur de celui qui fait chanter son âme.

Et pourtant qu’est-ce que j’ai voulu le détester quelques fois. Pour ses approches maladroites, pour ses retranchements, pour ses actes. Mais c’est impossible. Comme pour Tam, en quelques pages, nous tombons amoureux de lui intensément. 

Si individuellement ils m’ont apporté beaucoup d’émotions, que dire de ce couple ? Mon dieu, un duo qui me restera en mémoire. C’est doux, délicat comme de la soie. Un slow burn qui combat les démons, une sensualité démultipliée. C’est simple, j’ai fermé ce roman avec une telle sensation de manque. 

Cela faisait longtemps qu’un duo ne m’avait pas tant rendu folle. Enfin vu mon rythme de lecture, je ne parle pas d’années ou de mois, mais qu’est-ce que j’aime ça !

Je parle, je parle et vous me haïssez ! Mais encore une fois, cette auteure nous offre une beauté : de par ses mots poétiques, de par ses personnages sublimes, de par ses thèmes atroces et pourtant si bien développé. 

Une romance contemporaine que j’ai dévorée. Une saga coup de coeur qui se confirme de tome en tome. Je vous crie de lire cette pépite. Je vous recommande fortement ce titre qui peut se lire indépendamment des autres pour les plus fous. 

MOMENT FORT :

Comment en choisir qu’un ? 

EXTRAIT :

« – Je t’aime, Tameron Kis. Je t’aime tellement et je t’aimerai toujours. Je te choisis. Je nous choisis. Et j’ai l’intention de nous choisir pour le reste de ma vie. »


« L’amour c’est nul. Il t’arrache le coeur, lui donne des coups de pieds et le réduit en miettes.

Mais si vous avez de la chance, il peut aussi vous soulevez et vous donner l’impression de voler, que chaque instant est un rêve avec les yeux ouverts, que vous ne serez jamais seul. »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez d’autres livres du même thème!