Mon blog

Chronique littéraire

Un palais d’épines et de roses

Sarah J. Maas – 9 février 2017 – La Martinière

THÈMES ABORDÉS : Fantasy – Romance – Aventure – Faë – Conte revisité – New Adult – Famille.

RÉSUMÉ : En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.

Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.

Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?

A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?

Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

LES + : Plume – Univers – Personnages – Emotion
LES – :

MON AVIS : 5/5

Puisque j’aime de plus en plus lire de la fantasy, j’avais vraiment envie de découvrir cette saga dont tout le monde parle. Alors je me suis lancée avec les copines Les Plumes Ensorceleuses en LC et pourquoi ai-je tant attendu ? 

Feyre est une humaine qui fait tout pour que sa famille survive. Un jour, alors qu’elle chassait, elle tue un loup. Mais celui-ci ne faisait pas partie de son monde et elle se retrouve prisonnière d’un fae. Telle la belle et la bête, elle devra apprendre les règles de sa nouvelle vie. 

Dès les premières pages, nous découvrons un univers riche : des humains contre des faes. Une histoire de guerre, de vengeance et de malédiction. Un ensemble de créatures magiques : certaines bonnes, d’autres beaucoup moins. J’ai vraiment aimé être lancée dans cette aventure. 

Feyre est typiquement le style d’héroïne que j’aime autant que je déteste. Elle est jeune et ne veut pas que l’on lui dicte sa vie. Mais après certaines décisions, nous avons vraiment envie de la secouer. Et pourtant, elle va nous montrer une force de caractère puissante et surtout qu’elle est prête à tout pour les personnes qu’elle aime. Comment ne pas aimer une telle jeune fille ? 

À travers son épopée, nous rencontrons multiples personnages. Chez les humains, c’est surtout sa famille et préparez-vous. Dès les premiers instants, l’auteur nous offre des caractères égoïstes, puérils et les valeurs familiales sont très peu respectés. Pour autant, en continuant ma lecture, je me pose beaucoup de questions sur Nesta et je pense qu’elle peut nous réserver de belles surprises contrairement au reste de la fratrie. 

Chez les fae, nous avons l’opportunité de rencontrer Tamlin, Lucien et Rhysland. Oui, oui, beaucoup d’hommes. Comment je vais m’en sortir ? Mais aussi Alis qui est primordiale pour le bien-être de notre héroïne ou Aramantha qui mérite tout le mal de l’univers. Mais parlons book boyfriend nom d’une pipe ! 

Tamlin est un héros qui m’a beaucoup intrigué dès le début. Pourquoi donner cette chance à la jeune femme ? Sa façon d’être, son comportement protecteur. Et plus les pages tournées et plus je devenais fan. Vous comprendrez donc rapidement qu’en lisant le résumé du prochain opus, j’ai envie de pleurer ! Même si j’ai eu plus de mal à croire à ses Je t’aime à la fin, il m’a conquise et je me demande comment survivre. 

Lucien est un personnage très intéressant. Il est drôle, audacieux et son histoire nous brise le coeur. J’espère qu’il aura toujours une certaine importance par la suite, car je pense qu’il peut nous surprendre. 

Rhysland arrive plus tard. Et je sentais déjà le triangle amoureux. Au secours, je n’aime pas ça. Mais je suis en plein dedans puisqu’en terminant ce premier opus, je voulais le retrouver. Il est l’anti-héros qu’on aime détester. Ces actions sont répréhensibles, mais plus on lit et plus on comprend de choses. Particulièrement, avec leur dernier entretien, j’imagine beaucoup de possibilités ! 

Une romance qui commence difficilement, tel un ennemi to lovers. Le bourreau et la prisonnière, le mal et le bien, la bête et la belle. Et là, on se demande : comment tomber sous le charme de Tamlin avec de telles descriptions ? Je n’ai jamais affirmé être nette dans ma tête. 

Si le début était intéressant, l’addiction n’était pas tellement là. Tout simplement car je ne trouvais pas l’intérêt de l’histoire. La plume était fluide, mais à part la possible romance, je ne voyais pas l’intrigue et donc ne comprenez pas l’engouement autour de la saga. Puis arrive CE moment et les pages ne font que se défiler. 

C’était terriblement bien. Les actions ne sont pas prévisibles, la tension est là et tout est faux-semblant. C’est prenant et j’aurais pu enchainer les tomes sans soucis. Pour profiter de mon amour pour Tamlin, je décide d’espacer, mais j’ai vraiment hâte de les retrouver. 

Quel mal dévore les terres des Immortels ? Quelle est cette malédiction sur la Cour du Printemps ? Que va devenir la famille de Freye sans elle ? Quel est ce lien entre elle et Tamlin  ? Tellement de questions ! 

Envoyez-moi toutes vos ondes positives pour me relever de la suite. Pour ceux qui ne se sont toujours pas lancés, qu’attendez-vous ? Pour les autres, j’attends vos commentaires sur vos ressentis. Sans surprise, je vous recommande ce premier tome. 

MOMENT FORT :

La malediction 

EXTRAIT :

« – Je t’aime, chuchota-t-il, et il embrassa mon front. Je t’aime avec tes épines et tout le reste. »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez d’autres livres du même thème!