Mon blog

Chronique littéraire

Réminiscences (Tome 1)

Julie Saurel – 03 Mai 2022 – Plumes du Web

THÈMES ABORDÉS : Enquête – Meurtrier – Pouvoirs – Urban Fantasy – Société futuriste

RÉSUMÉ : Un meurtrier qui en sait trop sur moi.

Des victimes d’une autre époque qui me ressemblent.

Des phénomènes inexpliqués…

Il n’en fallait pas plus pour mettre mes croyances à rude épreuve…

Arkney, 2053.

Hannah, abandonnée sur le seuil d’une église à sa naissance, peut voir l’aura des gens dont la couleur change selon leur humeur. Cette particularité se révèle plutôt utile dans son boulot de flic, bien qu’aucun de ses collègues ne soit au courant de son pouvoir.

Pourtant, lorsqu’elle se retrouve face à un meurtrier après son arrestation, rien ne se déroule comme prévu.

Le suspect joue avec ses nerfs, s’amuse de la situation, et détient bien trop d’informations sur elle. Son identité, ses proches, les cicatrices sur ses omoplates… Comment peut-il être au courant ? Quel lien possède-t-elle avec cet homme arrogant à l’aura sombre et inquiétante ?

Car elle a beau chercher, tout la ramène indubitablement vers lui. Et pour trouver des réponses à ses questions, elle va devoir composer avec celui qu’elle voudrait bien éviter, mais qui perturbe ses sens et sa vision de la vie…

LES + : Plume – Univers – Personnages – Duo.
LES – :

MON AVIS : 4,5/5

Je remercie l’auteure et la Maison d’édition pour l’envoi de ce Service Presse.

Je suis fan de la plume de Julie Saurel depuis le premier tome d’Alicia Smith et peu importe le genre, je suis toujours embarquée à 100% et Réminiscences ne déroge pas à la règle. 

Dans une évolution de notre monde, Hannah est en charge d’une enquête mystérieuse. Un crime, un coupable et pourtant rien ne va se passer comme prévu. Victime de zone d’ombres passées, elle va trouver des réponses qu’elle n’est peut-être pas prête à découvrir. 

Dès les premières pages, j’ai été happé par ma lecture. Étant en vacances, j’ai dû couper, mais ce fut tellement addictif que j’aurais pu le dévorer en quelques heures. Et une fois terminé, je pourrais en redemander des tonnes. 

C’est la magie de Julie. Une auteure qui nous offre des univers variés, réfléchis, originaux, mais surtout bien développés. Je la découvre dans un genre différent et c’est toujours une joie de découvrir que son imagination est sans limite. 

Une auteure qui me plaît de plus en plus et préparez-vous à la propagande. Clairement, terminer ses romans est un déchirement. Je suis emportée par l’action, les émotions que je pourrais ne jamais m’en lasser. 

Mais passons vraiment à mon avis sur ce titre, vous êtes là pour ça après tout ! 

Hannah est une héroïne percutante. Têtue, forte et déterminée, elle a une lumière en elle qui m’a accompagné tout le long de ce roman. Même quand les choses se corsent et que le doute s’installe, elle est une force de la nature. 

Elle n’est pas seule malgré les apparences. Matthew, ce père présent et dévoué. Théo, cet amour facile et si prévisible. Stan, ce coéquipier qui a toujours cru en elle. Et Darren, mystérieux et pourtant un rappel lointain. 

Comme souvent, on aime les caractères masculins de nos héros. Darren est clairement dans ce schéma-là. Un brin mystérieux, une touche de cruauté, mais aussi des actions touchantes et de l’émotion à revendre. 

Tout est bon dans ce premier volet. L’intrigue palpitante et ses rebondissements inattendus, les personnages forts et attachants, l’univers haletant. En bref, une superbe découverte que je vous recommande fortement ! 

MOMENT FORT :

La fin.

EXTRAIT :

« — Dit celle qui a comaté une semaine, raille-t-il avec difficulté.

— Et toi, tu t’es carrément fait tuer, rétorqué-je.

— Seulement pour profiter de tes larmes d’amour.

— Ferme-la… »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez d’autres livres du même thème!

La dernière chamane

Chronique littéraire