Mon blog

Chronique littéraire

Faux numéro ? Vrai flirt ! (Tome 1, Une histoire de texto)

Teagan Hunter – 20 Avril 2022

THÈMES ABORDÉS : Romance – Humour – Famille – Amitié – Contemporain – Épistolaire.

RÉSUMÉ : Quand une erreur de numéro permet de rencontrer son âme sœur.

Un faux numéro n’est censé être rien de plus que ça, un faux numéro.

Supprimé. Terminé.

Il ne faut pas continuer à discuter. Ne pas flirter.

Un faux numéro ne devrait pas être la première chose à laquelle vous pensez en vous levant, ou la dernière en vous couchant… et vous ne devriez sûrement pas persuader son propriétaire d’acheter un bébé chèvre.

Ce serait étrange.

Ce qui n’aurait dû être qu’un malentendu téléphonique entre Zach Hastings et moi s’est métamorphosé.

Nous continuons de flirter par SMS, parce qu’il est drôle, parfaitement geek et représente une merveilleuse distraction.

Je ne cherche pas l’amour, et Zach s’est clairement trompé de destinataire.

Mais peut-être…

Peut-être que c’est lui le bon.

LES + : Plume – Histoire – Humour – Personnage – Couple.
LES – : Drame.

MON AVIS : 4,5/5

Je remercie Laurenna et les Éditions Bookmark pour l’envoi de ce Service Presse. 

J’adore les romances épistolaires donc j’avais vraiment envie de me lancer ! Et même si tout le roman n’est pas dans ce genre, ce fut une super découverte ! 

Delia devrait se morfondre de sa rupture. Pourtant, un quiproquo va entraîner un échange de textos avec un inconnu. Zach est drôle et les étincelles sont là. Mais comment est-ce possible entre deux personnes qui ne se sont jamais vus ? 

Ce roman est un bonbon qu’on dévore très rapidement. J’ai vraiment eu un crush pour la plume. Les pages défilent toutes seules, les personnages sont bien développés et surtout qu’est-ce que c’est rafraîchissant ! Mon sourire ne m’a pas quitté. Une auteure à suivre avec certitude ! 

Delia est une jeune fille complètement folle. Elle est accro à toutes sortes de nourritures, préfère son canapé à des sorties entre copines et surtout son hobby est le tricot. Elle n’a pourtant que 23 ans mais quelle héroïne ! 

J’ai adoré ce personnage si fort, criant de réalisme et complètement délurée. Elle est nature, sans faux-semblants et ça fait du bien dans les comédies romantiques. 

Zach, Zach, Zach. Le geek sexy, gentil et aussi fou que sa correspondante. Il a un ego surdimensionné, mais c’est toujours avec beaucoup d’humour. Un garçon sans prise de tête qui nous charme en quelques instants. 

Un duo qui va me rester en mémoire. Ils sont si parfaits l’un pour l’autre. Des sentiments qui naissent à travers des textos et non des sextos. Une rencontre en réelle explosive. Vous ne pourrez comprendre qu’en lisant, mais leur délire autour des chèvres a fini de me conforter dans la solidité de leur avenir. 

Ils ne sont pas seuls. Caleb, l’ex protecteur et si gentil. Zoé la colocataire tout aussi folle et meilleure amie qu’on aimerait tous avoir. Dire que j’ai hâte de lire son histoire est un euphémisme ! Les parents de Zach sont juste démentiels ! Bref tous les intervenants de cette saga ont l’air d’être des pépites. 

J’ai enlevé quelques points pour le drame qui survient à la fin. Il n’y avait pas forcément lieu d’être. Mais c’est surtout la réaction d’un des héros que je n’ai pas vraiment comprise et qui m’a embêté pour terminer ma lecture. 

Mais c’est vraiment un tout petit point négatif. Je ne suis pas fan des couvertures, mais si le reste de la saga est tout aussi dément, ils finiront dans ma bibliothèque papier sans hésitation. 

Vous l’aurez compris, je vous recommande à 1000% ce premier opus qui concentre tout ce que j’adore en comédie romantique ! 

MOMENT FORT :

Le kidnapping de la chèvre.

EXTRAIT :

« — Delia ?

Une étincelle électrique parcourt ma colonne vertébrale à la façon dont l’étranger prononce mon prénom.

— Qu’est-ce que c’est que ce prénom ?

OK, on oublie le frisson. J’emmerde ce connard. »


« — Je jure devant Dieu que quelqu’un va débarquer et me prendre ma carte de virilité pour ces conneries, mais je les ai sentis avec toi. Quand on s’est embrassés pour la première fois, j’ai su tout de suite que tu valais la peine de foncer et de prendre un risque. »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez d’autres livres du même thème!

Love like a movie

Chronique littéraire