Mon blog

Chronique littéraire

Souvenirs enfouis

Sophie Rossier – 03 Avril 2022 – Autoédition

THÈMES ABORDÉS : Romance MM – Amnésie – Acceptation de soi – Amitié – Famille – Humour – Homophobie.

RÉSUMÉ : Tout ce à quoi Clément aspire est une vie ordinaire, dans les cases. Surtout, ne pas faire de vagues.

Bien que cette existence parfaitement rangée ne soit qu’une illusion, elle lui permet de ne pas se poser trop de questions sur les souvenirs qui lui échappent depuis le suicide de son meilleur ami, dix-sept ans plus tôt.

Mais tout bascule lorsqu’il rencontre Julien.

Rapidement, Clément est obligé d’admettre que cet homme le trouble bien plus qu’il ne l’aurait imaginé et réveille en lui des sentiments impossible à ignorer.

Osera-t-il affronter une évidence qui le terrifie, loin de cette conformité si rassurante, et refaire face à son passé ?

Et ce, quitte à remettre toutes ses certitudes en question…

LES + : Plume – Histoire – Humour – Personnages.
LES – : J’aurais aimé plus de développement sur le thème amnésie.

MON AVIS : 4/5

Je remercie l’auteure pour l’envoi de ce Service Presse.

J’ai déjà lu Sophie donc je me suis jetée sur cette histoire sans crainte. Je l’ai lu d’une traite et j’ai passé un bon moment. 

Clément souffre d’amnésie suite à un événement tragique. Fraîchement célibataire, il va faire la rencontre de Julien qui va bouleverser ses certitudes, mais sera-t-il assez fort pour s’autoriser à être heureux ? 

Clément est typiquement ce que j’appelle un gentil nigaud. Il est effrayé par le regard des autres et même si certaines de ses actions sont déplorables, il est tellement touchant qu’il est devient adorable. Il m’a fait rire avec ses bafouilles et il est tout simplement humain.

Julien est un garçon gentil, de grande bonté et surtout patient. Tout ce qu’il accepte pour avoir un peu de son compagnon est hallucinant, mais ça en valait la peine. J’aurais aimé avoir un chapitre ou bonus avec son point de vue pour l’apprécier à sa juste valeur. 

Une rencontre, un regard et tout s’aligne. Mais la peur du rejet, la peur de ses sentiments et la romance douce devient compliquée. J’aime ce sentiment de plénitude qui se dégage de la plume de l’auteure et j’ai aimé suivre l’évolution de leur relation. Beaucoup de pas en arrière pour peu en avant, mais quand ils se déclarent, leur amour est une évidence. 

Ce n’est pas mon trope préféré. Beaucoup de remise en question, beaucoup de peine pour se cacher. C’était plutôt l’aspect amnésie qui m’intéressait de prime abord et je suis restée sur ma faim de ce côté. C’est assez peu développé, mais surtout le Columbo en moi avait compris dès le début. Enfin seulement un point, le twist non et c’était joli. 

Sachant que je l’ai lu en quelques heures alors que je comptais le lire sur plusieurs jours prouve que j’ai passé un très bon moment avec eux et les amis. Charlotte est un délice. Je ne parle même pas des parents que j’ai adorés. Même Laurent et ses réflexions ont eu raison de mon coeur. 

En clair, un roman que je vous conseille. Beau par la couverture et doux à l’intérieur. Tout ce qu’on aime. 

MOMENT FORT :

La rencontre.

EXTRAIT :

« Un picotement étranger parcourut le dos de Clément, jusque dans la nuque, alors qu’il le détaillait sans plus bouger, le souffle coupé, comme fasciné, plongeant dans les yeux bleus qui l’observaient en retour. »


« – Du coup, j’imagine que tu vas le revoir ?

Clément haussa les épaules, feignant l’incertitude.

– Je sais pas, peut-être.

– T’avais l’air plus sûr de toi quand t’as pris son petit billet. »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez d’autres livres du même thème!

Souvenirs enfouis

Chronique littéraire

Il avait promis

Chronique littéraire