Mon blog

Chronique littéraire

Sans toi

Marley Valentine – 14 Avril 2022 – Juno Publishing

THÈMES ABORDÉS : Romance MM – New Adult – Gay for you – Famille – Deuil

RÉSUMÉ : « Cette tragédie nous a réunis, mais c’est autre chose qui m’a donné envie de rester. »

Julian était le garçon d’à côté. Le meilleur ami de mon frère. Il avait su trouver sa place dans ma famille comme je n’avais jamais pu le faire. Alors que Rhett et lui ont commencé à jouer au petit couple, j’ai quitté la seule vie que je connaissais, désespérant de prendre un nouveau départ.

Jusqu’à ce que tout change.

Frappés par une terrible tragédie, les conséquences de la mort de mon frère étaient bien présentes. J’étais maintenant face à face avec Julian, bien plus que je ne l’aurais jamais voulu.

Être près de lui a fait ressortir toutes mes insécurités, m’a forcé à faire face à de dures vérités, et a fait surgir des sentiments que je n’avais pas le droit de ressentir.

Il n’était pas l’homme que je pensais connaître. Il était complexe et surprenant, et intrinsèquement beau, de plus d’une façon, et je n’avais jamais remarqué cela.

Pas sur une autre personne.

Pas sur un autre homme.

Pas avant lui.

LES + : Plume – Sujet – Deacon – Histoire.
LES – :

MON AVIS : 4/5

Je remercie Maïwenn et Juno Publishing pour l’envoi de ce Service Presse ! 

Un titre choisi suite aux recommandations de Maïwenn et Jessy. Une histoire dont j’avais peur côte drama et trope. Mais je suis restée forte et si j’ai eu du mal avec le début, je termine sur une très bonne lecture. 

Rhett est mort et laisse une famille déchirée et un petit ami dévasté. Un an plus tard, Deacon revient pour apaiser les choses avec sa famille et trouve l’amitié de Julian. Mais entre souvenirs et découvertes, nos deux héros vont comprendre que leurs destins étaient devant eux depuis le début. 

Julian a toujours vécu pour Rhett. Ils sont passés d’amis à amoureux très rapidement et la maladie les a toujours accompagnés. Il a toujours fait partie de l’entourage de Deacon et pourtant ils ne se sont quasiment jamais parlés. 

Un héros si altruiste, avec un coeur énorme et tellement d’amour a donné. Un jeune homme touchant qui m’a offert beaucoup d’émotions du début à la fin. 

Deacon a toujours eu l’impression de ne pas être suffisant. Pour son bien, il a quitté sa famille pour Seattle et même s’il est décidé à s’imposer, il cache tellement de blessures. Un frère dévoué, un fils silencieux, un ami fidèle. 

Qu’est-ce que j’ai aimé ce personnage. J’ai préféré son point de vue. Comprendre son passé, l’évolution de ses sentiments et j’ai eu le cœur brisé pour lui à un moment. Un très bon héros du début à la fin. 

Deux hommes qui se sont toujours connus sans se voir. Quand ils apprennent à s’apprécier, c’est le choc. L’amitié est là, mais pas uniquement. Un désir accompagné d’incrédibilités et surtout de culpabilité. L’auteure a su prendre son temps malgré les envies. C’est doux et ils sont tout simplement faits l’un pour l’autre. 

Je ne spoile pas puisque c’est dans le résumé, j’avais très peur du trope : c’est le frère de mon petit-ami décédé. Surtout qu’en temporalité, ce n’était pas très lointain. Mais Julian a expliqué une chose à Deacon qui a tout changé et j’ai compris leur amour. J’ai terminé avec le sourire et j’ai aimé pouvoir découvrir leur histoire. 

La thématique de la famille est très présente. Surtout du côté de Deacon même si en vrai Julian en fait partie. Ce fut ma partie préférée. Avoir quelqu’un qui devrait aimer tout de vous, vous négliger ainsi est une aberration pour moi. J’ai été prise aux tripes jusqu’au jugement final. Si certains sont détestables, heureusement d’autres ont ensoleillé notre lecture. 

L’aspect amical est la grâce à Wade. On aimerait tous avec un ami comme lui : à l’écoute, ouvert d’esprit et drôle. Dans l’épilogue, nous découvrons un certain Alex et je me demande si c’est l’occasion d’annoncer un prochain titre. 

Un roman contemporain touchant même si je m’attendais à pleurer et ce ne fut pas le cas. Je suis triste de ne pas avoir eu le coup de cœur tant attendu, mais justement j’ai peut-être eu trop d’attente. Cela reste une très bonne lecture que je vous recommande les yeux fermés. 

MOMENT FORT :

La déclaration de Julian sous la couette.

EXTRAIT :

« Tout en moi a envie de hurler. Hurler sur lui. Sur eux. Juste hurler. J’ai envie de décharger la douleur et la déception qui me poursuit depuis plus longtemps que je ne saurais le dire, et d’arrêter de me sentir aussi insuffisant dès que je suis avec ma famille. »


« Je ne m’attendais en aucun cas à ce que Deacon Sutton soit la dernière chose à laquelle je penserais avant de m’endormir. »


« Comment peut-on connaître quelqu’un pendant plus de la moitié de sa vie sans rien ressentir, pour finir par le regarder un jour en se demandant comment on a pu ne pas le remarquer jusqu’alors ? »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez d’autres livres du même thème!

Sang royal

Chronique littéraire