Mon blog

Chronique littéraire

Serghey

Matthieu Biasotto – 21 Octobre 2021 – Autoedition

THÈMES ABORDÉS : Romance – Suspense – Passé difficile – Enquête – Famille.

RÉSUMÉ : Maman solo dépassée par le décès de sa sœur, Tihana doit retrouver le chemin des soins à domicile, en tant qu’infirmière au chevet d’un patient très particulier.

Aussi élégant que difficile à cerner, Serghey est célèbre mais surtout odieux avec toutes les soignantes ayant croisé sa route. Tihana ne sait rien de lui, à part qu’il est insupportable et qu’il cache quelque chose… Comme les circonstances de ses blessures, entre autres…

Au cœur de la Croatie, il se pourrait que la sincérité d’une mère divorcée rencontre un prodige au passé trouble. Deux mondes, deux caractères qui gravitent autour de la reconstruction et une symphonie saupoudrée de doutes, de passion mais aussi d’une sublime attraction.

LES + : Plume – Histoire – Personnages.
LES – :

MON AVIS : 4/5

Je remercie l’auteur pour sa confiance et l’envoi de ce Service Presse.

Nous partons en Croatie pour rencontrer Serghey un homme agréable à regarder et pourtant si désagréable à connaître. Mais au contact de Tihana, cet homme sombre va nous montrer autre chose. La jeune femme a une volonté et est bien décidée à trouver des réponses.

Matthieu nous emmène entre romance et suspense avec ce nouveau titre. Mais commençons par les personnages. Serghey est typiquement le genre de personnage que j’aime. On le juge d’un regard alors qu’il est tellement plus. Un homme froid et difficile à aimer. Un homme avec un passif douloureux surtout avec les femmes. Mais surtout un héros surprenant.

Tihana m’a moins plu, mais comme souvent avec les héroïnes. Une maman solo, une femme dévouée à sa famille, tellement que son but est déterminé : lever le voile sur la mort de sa soeur. Ses incertitudes et ses changements ont fait que je ne me suis pas autant attaché à elle qu’à lui.

Un duo surprenant, si différent et pourtant si fort en émotions. C’est rapide, lent tel un concerto. Le milieu de la musique se ressent à plusieurs niveaux et c’est fabuleux. Mais c’est un sentiment que j’ai souvent avec la plume de l’auteur et c’est principalement pour cela que c’est toujours un plaisir de le lire.

Mais ce n’est pas une romance, c’est aussi une enquête. Un voyage entre Croatie et Japon pour comprendre le passé, des événements. J’aime beaucoup ce genre-là, mais une fois n’est pas coutume, j’avoue ne pas avoir trouvé avant la finalité.

Un roman que l’on dévore de chapitre en chapitre, une plume qui rend notre lecture addictive. Sans surprise, je vous recommande cette lecture.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez d’autres livres du même thème!

Serghey

Chronique littéraire

Marko

Chronique littéraire

Deaken

Chronique littéraire