Mon blog

Chronique littéraire

Froid brûlant (Tome 1, Black Blade)

Jennifer Estep – 03 Septembre 2021 – Editions Alter Real

Une nouvelle mission

THÈMES ABORDÉS : Bit-lit – Urban Fantasy – Magie – Young Adult – Crime organisé – Romance paranormale

RÉSUMÉ :  « Visitez Cloudburst Falls, la ville la plus magique d’Amérique ! »

Cloudburst Falls est le seul endroit au monde où les magicks – des gens dotés de pouvoirs –, et les êtres surnaturels peuvent vivre au grand jour. Des Familles rivales, véritables mafias aux facultés redoutables, dirigent la cité, assurant la protection des quartiers qu’ils se sont octroyés.

Et moi dans tout ça ? J’essaie d’éviter les ennuis. Après tout, squatter le sous-sol de la bibliothèque municipale et ne jamais sortir sans l’épée en sang-fer qui a appartenu à ma mère sont des risques suffisants. Mon CV parle pour moi : voleuse hors pair, rien ne me résiste. Pas le choix, je dois me faire discrète. Et s’il n’y avait que ça… J’ai un autre don, très convoité, qui pourrait me mettre en danger.

Un jour, j’assiste à un règlement de comptes. Le sexy Devon de la Famille Sinclair est sur le point de se faire tuer, et je n’ai que deux options : rester dans l’ombre et le laisser mourir, ou m’exposer pour lui sauver la vie.

Bon, ben, j’ai dû me planter. Les Familles ont assassiné ma mère, et on dirait bien que je vais finir comme elle…

LES + : Plume – Univers – Héroïne.
LES – :

MON AVIS : 4,5/5

Je remercie les Editions Alter Réal pour l’envoi de ce Service Presse !

Malgré mon énorme PAL, j’avais vraiment envie de découvrir cette histoire et je suis contente de m’être écouté : c’était une super découverte !

Lila est jeune fille avec un emploi du temps rythmé par l’école le jour et les vols la nuit. Elle est seule, mais est bien décidée à ne pas se mêler des affaires des autres. Enfin ça c’était avant de sauver la fin d’un jeune homme. Un garçon qui se trouve être le fils d’une matriarche d’une grande famille et qu’on lui confie un poste.

Quand j’ai lu le premier chapitre et que j’ai découvert que l’héroïne avait 17 ans, j’ai eu peur du YA. Mais j’adore Lila. Elle est badasse et c’est ce que je recherche dans l’urban fantasy. Son histoire est douloureuse, et c’était un régal de partager ses aventures.

Nous croisons ainsi la route de Mo, ce qui pourrait le plus ressembler à une famille pour elle. Et même s’il est en retrait, j’aime ce type de personnages. Mais aussi des nouveaux arrivants dans la vie de la jeune femme : Félix qui drague tout ce qui bouge pour cacher un amour impossible, Claude la Reine des glaces, Oscar qui m’a fait rire.

Mais surtout Devon. Celui qu’elle sauve et qui va changer sa vie. Ils sont liés par bien des manières et même si j’espère découvrir un héros plus fort en caractère dans les prochains tomes, j’aime bien ce début.

Comme souvent dans ce genre littéraire, la romance est en arrière et préparez-vous : ils vont nous rendre chèvre. Mais j’aime l’évolution de leurs relations et de leur non-relation et j’ai hâte de les retrouver.

Un premier opus qui met en plus un univers avec des Magiks dotés de pouvoirs, avec des Familles qui dominent le monde et des conflits. Vous avez un premier suspense, vous pensez une chose, mais méfiez-vous, l’auteure vous réserve de multiples surprises. On comprend que la plus grande menace sera visible à chaque tome jusqu’au final, je pense. Et qu’à côté, vous aurez une histoire avec un dénouement à chaque opus. On verra si j’ai raison.

En tout cas, je me suis prise au jeu. Une fois l’univers bien mis en place et compris, je ne pouvais plus poser mon livre avant le mot fin. C’était addictif et prenant comme j’aime et j’ai hâte de poursuivre l’aventure avec eux. Une belle surprise que je vous recommande fortement.

MOMENT FORT :

La visite au cimetière.

EXTRAIT :

« — Et maintenant, tu la rencontres en douce. C’est très Roméo et Juliette. Tu sais comment ça s’est terminé pour eux, hein ? Parce que ce genre de situation, ça ne finit jamais bien. »


« — Merci d’avoir volé à mon secours, murmura-t-il.

— Pas de problème.

Il eut un rire rauque et sans joie.

— Oh oui, il y a un problème. C’était stupide de ma part de venir vers elle comme ça. Parfois… j’aimerais pouvoir l’oublier. Faire comme si je ne l’avais jamais rencontrée. Comme si je ne ressentais rien pour elle.

Je posai les yeux sur Devon, à l’autre bout de la pièce.

— Ouais. Je vois très bien ce que tu veux dire. »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!