Mon blog

Chronique littéraire

L’Habit ne fait pas le vampire (Tome 2, Alicia Smith)

Julie Saurel – 25 Août – Editions Bookmark

THÈMES ABORDÉS : Humour – Vampires – Fantastique – Fantasy urbaine – Nécromancie – Travail – Enquête – Amitié – Famille.

RÉSUMÉ : Qui aurait cru que jouer les nécromanciennes honnêtes se révèlerait aussi dangereux ?

Alicia a cessé d’arnaquer les humains, mais continue de vendre ses pouvoirs aux surnaturels. Après tout, elle ne trompe personne, puisqu’ils sont au courant de l’existence des montres tapis dans l’ombre. Avec ce nouveau départ, la jeune femme espère se racheter une conscience.

Tout se complique quand un groupe de mercenaires l’embauche pour s’en prendre à des vampires du clan d’Alex, à qui elle doit beaucoup. Afin d’être droite dans ses bottes, elle décide de l’avertir qu’un complot se dessine contre lui.

Elle n’avait pas prévu que cet acte de bonne volonté la mènerait à jouer les espionnes pour découvrir qui se cache derrière ces manigances. Pire encore, elle est forcée de faire équipe avec Owen Abberline, qui a juré de les massacrer, elle et sa lignée.

Bloqués dans un château écossais, Alicia et Owen doivent se faire passer pour un couple afin de tenter de sauver le clan d’Alex… enfin, s’ils ne s’entretuent pas avant.

Entre ennemis ancestraux et faux-semblants, les pièges ne vont cesser de jalonner le chemin de la nécromancienne, et quelques masques pourraient bien tomber.

#Nécromancienne #Humour #HeroineBadass

LES + : Univers – Plume – Humour – Personnages.

LES – :

MON AVIS : 4,5/5

Je remercie Laetitia et les Editions Bookmark pour l’envoi de ce Service Presse !

J’avais beaucoup apprécié le premier opus et j’avais hâte de poursuivre l’aventure. J’ai bien fait car ce nouvel opus m’a encore plus plu ! Je l’ai dévoré et j’attends la suite avec impatience !

Après les événements du tome précédent, Alicia Smith doit honorer un nouveau contrat qui va lui demander de pactiser avec son ennemi Owen. Un week-end à faire semblant d’être un couple, mais surtout un moment où manigances et trahisons seront de mises !

Un énorme plaisir de retrouver Alicia et son tempérament ! Cette jeune fille me plaît énormément ! Elle est vraiment asociale et les manques d’éducation sont énormes. Elle me fait rire, mais elle a su aussi me faire mal au coeur et donner la larme à l’œil. A qui faire confiance et à quel prix ?

On retrouve tous nos hommes : Alex même si c’est en fond et qu’il me titille toujours autant, Liam qui va nous réserver des surprises, Owen et son dévouement pour sa vengeance… ou pas ! Harrison et Melvin, qui essayent de prendre leur marque et d’être présents. Et d’autres personnes que l’on découvre. Même si je suis Team Owen à fond, j’aime chacun d’eux pour ce qu’ils apportent à l’histoire.

L’univers est toujours aussi riche et bien développé. C’est un sans faute et entre le côté paranormal, les touches d’attirances et l’enquête du moment, j’ai été plus que comblé. L’auteure nous laisse avec un petit cliffhanger qui nous donne envie de connaître ses futures aventures et je serais au rendez-vous !

L’intrigue a été bien menée. Qui en veut à Blavkwood et pourquoi Alicia doit aller en Écosse ? On apprend beaucoup de choses, les rebondissements sont de mises et ce fut aussi addictif que haletant. Un très bon opus que j’ai dévoré !

Alors sans surprise, je vous recommande fortement cette lecture ! Une saga à lire dans l’ordre bien sûr ! Et j’ai hâte de continuer !

MOMENT FORT :

L’arrivée du membre exceptionnel

EXTRAIT :

« — Quand est-ce que le type meurt foudroyé par l’orage ?

Harrison manque de s’étouffer avec une gorgée de sa bière qu’il s’empresse de poser sur la table basse. Les yeux de Melvin deviennent aussi ronds qu’une chouette sous ecstasy, et je me retrouve comme une nouille à ne pas comprendre leurs réactions.

— Bah quoi ? Coup de foudre à Nothing Hill, tout est dans le titre, non ? »


« De façon maladroite, je dégage un bras pour tenter d’appuyer ma main avec nonchalance sur le bord du plan de travail. Que je loupe. Ma paume ripe, je manque de perdre l’équilibre, mais me rattrape, l’air de rien, et finis par tapoter mon menton de mes doigts. Il paraît que ça donne l’air sérieux. »


« — On fait des parties de Tue-Le-Psychopathe. Un super jeu de société à ton effigie : on prend des pics à brochette et on doit les enfoncer sur une photo qui te représente. Tu devrais essayer, c’est très amusant et ça détend, ce dont tu m’as l’air d’avoir grandement besoin.

— J’en déduis que je t’ai suffisamment manqué pour avoir mon portrait chez toi.

À réflexion débile, réponse débile : je lève mon majeur dans sa direction. Clair, net, sans équivoque. »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!

Sceau de Sang

Chronique littéraire