Mon blog

Chronique littéraire

Prendre des risques (Tome 3, Messages contradictoires)

Lily Morton – 28 Juillet 2021 – Editions Bookmark

Ouvrir les yeux !

THÈMES ABORDÉS : Romance MM – Contemporain – Amitié – Famille.

RÉSUMÉ : Pas toujours facile d’être amoureux de son meilleur ami !

La réputation de tombeur d’Henry lui colle à la peau. Soucieux de construire quelque chose de durable, il est bien décidé à arrêter les relations sans lendemain. Malheureusement, il sait que ses sentiments envers son ami d’enfance ne seront jamais partagés. Ivo a été très clair sur le sujet, Henry ne sera jamais rien de plus que son meilleur ami.

Si la distance a permis à leur amitié de survivre, quand les deux amis se retrouvent dans la même ville, Henry et Ivo retrouvent rapidement leurs vieilles habitudes. Une relation intense et passionnelle qui pourrait bien basculer vers plus que de l’amitié.

« L’amour est le plus grand des risques, mais aussi la plus belle des récompenses. »

LES + : Plume – Histoire.
LES – :

MON AVIS : 4/5

Je remercie Laetitia et les Editions Bookmark pour l’envoi de ce Service Presse !

Dernier opus pour clôturer la saga Messages contradictoires et je peux vous dire que j’adore cette auteure ! Vraiment elle est à suivre et j’ai hâte de découvrir d’autres titres !

Henry est prêt à se poser comme ses meilleurs amis et ne veut plus désespérément attendre l’homme qu’il a toujours aimé. Quand Ivo sera de retour, les deux amis devront décider quel sera leur avenir.

Un très bon opus et je peux maintenant faire mon classement. Le tome 2 reste mon coup de cœur. Mais ayant beaucoup aimé ce tome, j’ai bien envie de relire le 1 d’ici quelques temps, voir si j’ai pardonné à Gabe.

Henry est un héros que nous avons vu déjà depuis le début et j’avais hâte de découvrir son histoire. C’était impossible à deviner et j’ai vraiment aimé ce personnage tant pour son caractère et sa personnalité que pour son passé.

Ivo est le personnage le plus complexe et ce fut intéressant de le découvrir. Déjà il est nouveau, mais en plus il a des craintes, un passé qui le dicte à plusieurs niveaux. Pour le coup, le choix d’alterner les points de vue dans cet opus est très bon !

Un couple qui nous offre un slow-burn, une histoire friend to lover qui prend son temps, quitte à nous rendre chèvre. On part sur des principes déjà vu, et pourtant les sujets sont traités différemment et c’est ce qui rend cette lecture super addictive et prenante.

Jusqu’au bout la tension entre les deux sera au rendez-vous. Ce fut aussi un plaisir de retrouver tous nos héros préférés. Un beau final que j’ai dévoré et que je vous recommande fortement !

MOMENT FORT :

L’épilogue !

EXTRAIT :

« Je resserre ma prise pendant une brève seconde, puis m’oblige à la relâcher. Je l’aimerai toujours et je serai toujours son ami, mais j’ai besoin de plus, maintenant, et si ce n’est pas avec lui, alors je dois trouver quelqu’un d’autre. »


« J’avais envie de saisir son visage entre mes mains, et de prendre sa bouche comme un voleur. Je voulais l’embrasser et le baiser. Cette prise de conscience m’a figé, comme si nous jouions à un, deux, trois, soleil tandis que j’essayais de reprendre le contrôle de mon pénis entêté. »


« — Tu regardes ça ? demandé-je, incrédule.

— Oui, c’est très intéressant. Pourquoi ? réplique-t-il, confus.

Je souris, moqueur.

— Parce que c’est un talk-show pour les femmes et qu’elles débattent des avantages des tampons contre les serviettes hygiéniques. Je sais que tu as une opinion sur tout, Ivo, mais même toi, tu sais que ton avis sur ce sujet ne peut pas être valable. »


« — Alors je me suis rendu dans quelques magasins et je pense que je peux refaire tout ton dressing pour que tu aies l’air un peu plus à la mode. Les mélanges de textures, c’est quelque chose que tu devrais essayer.

— Je devrais aussi me mettre à manger des abats, mais ça n’arrivera pas non plus. »


« — Ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts.

— Je n’arrive pas à me souvenir, à cause de mon âge avancé. C’est une citation de Shakespeare ou de Kanye West ? »


« — Ça n’a jamais vraiment fonctionné avec lui, dis-je doucement. Peu importe où je vais, je reviens toujours à la maison.

— Chez toi ?

— Non. Avec lui. C’est lui, ma maison. »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!