Mon blog

Chronique littéraire

La Malédiction du capitaine Flynn (Tome 1, Les Contes du destin)

Jaclyn Osborn – 14 Juillet 2021 – Editions Bookmark

Une seconde chance…

THÈMES ABORDÉS : Merman – Romance MM – Pirates – Aventure – Sirène – Fantasy – Secret – Érotisme.

RÉSUMÉ : Une romance gay au temps des pirates et des tritons !

Le capitaine Kellan Flynn est maudit. Si les hommes le craignent naturellement, ils redoutent davantage encore le terrible démon des mers qui le possède. Les rumeurs le disent sans pitié, capable de trancher des gorges à la moindre contrariété. Pourtant, personne ne connaît véritablement le poids de la malédiction qui pourrait finir par le consumer, à moins qu’il ne parvienne à la briser.

Quand, après avoir tout perdu, l’innocent Fletcher se retrouve obligé de monter à bord du Crimson Night, sa vie bascule. Pour lui, c’est le début d’une aventure inattendue à bord d’un bateau de légende.

Mais la vie en mer est rude et tandis que le temps leur est compté, les deux hommes devront faire face au plus grand des défis. Seront-ils prêts à en payer le prix ?

LES + : Plume – Personnages – Univers

LES – :

MON AVIS : 4,5/5

Je remercie Laetitia et les Editions Bookmark pour l’envoi de ce Service Presse !

Un roman choisit pour trois choses : la couverture, le résumé intrigant et l’univers pirate. En effet, depuis mon coup de cœur intergalactique pour Jusqu’à l’aube de Seana Landchild, je suis accro à ce genre littéraire.

La route de Fletcher croisera celle du démon des mers : Kellan. Le bien et le mal. Est-ce un concours de circonstances ou le destin qui leur ouvre le chemin ? Embarquer dans un monde de légendes et découvrez des valeurs comme la famille et l’amour.

Dès que j’ai ouvert ce roman, je n’ai pu le fermer avant la fin. C’est pourquoi j’ai attendu d’être rentrée de vacances. C’est une découverte vis à vis de l’auteure, mais clairement une belle surprise : c’est addictif et prenant. Un sans faute de ce côté et je peux déjà vous affirmer que je suis au rendez-vous pour la suite.

Premier point fort de ce roman : ses personnages. Nous avons bien sûr des héros : deux hommes qui alternent leurs points de vue. Fletcher est une âme pure. Il va découvrir un autre monde sans pour autant perdre de sa candeur. Kellan est un homme sans cœur, du moins jusqu’à ce qu’il côtoie le jeune homme. Deux hommes aux passés différents et pourtant leurs histoires étaient toutes tracées.

Un couple qui arrive au fur et à mesure, mais qui se déclare assez rapidement quand même. Et je pense que c’est là que le coup de cœur ne s’est pas joué. C’est assez érotique, et la romance est quelque fois au-dessus de l’intrigue alors que j’aurais aimé plus d’action. Mais voyez c’est tout personnel.

Mais ils ne sont pas seuls ! Nous sommes sur un navire. Certains sont plus présents que d’autres et on tombe sous le charme de Aleks, Kris et Horace, par exemple. Ils sont importants dans l’histoire et j’ai vraiment hâte de poursuivre !

Le second point positif vient de l’intrigue : le milieu marin avec ses mythes et légendes et le monde des pirates avec ses notions de famille, mais aussi leurs modes de vie et les risques. C’est pour moi un sans fautes de ce côté. C’était bien travaillé et développé. On reste sur les codes avec pas mal d’originalité ce qui rend notre lecture haletante et divine.

Si la saga est de la même trempe, vu la beauté des couvertures, il est possible que ces titres rejoignent ma bibliothèque papier. Sans surprise, je vous recommande fortement ce premier opus qui annonce une saga remplie d’amour et d’aventure !

MOMENT FORT :

La résolution de la malédiction.

EXTRAIT :

« J’avais une vie agréable, comparé à la plupart des gens. Je travaillais à la taverne et dormais dans l’appartement qui se trouvait au-dessus. Je n’avais pas beaucoup d’argent en poche, mais ça me suffisait. Je mangeais toujours à ma faim ou presque. En hiver, j’avais des vêtements chauds et des bottes sans trous.

Et pourtant, je me sentais incomplet, comme si je me contentais d’exister, sans vivre vraiment. »


« — Attendez, vous êtes le p-pirate.

— On a le sens de l’observation, dis-moi.

— Ne vous moquez pas de moi, s’écria-t-il en essuyant ses joues mouillées de larmes d’un geste furieux. Si vous ne me voulez aucun mal, qu’est-ce que vous faites là ?

— Qu’est-ce que vous faites là, capitaine, le corrigeai-je.

Il se rembrunit.

— Est-ce que votre ego est tellement gros que vous devez rappeler qui vous êtes à tous les hommes que vous croisez ?

Personne n’avait jamais osé me parler de la sorte. »


« Et je me trouvais là désormais, enfin libre.

— Bouge-toi le fion ! me cria Horace en me poussant quand il passa à côté de moi.

Enfin, presque libre. »


« — Parce que tu n’as jamais vu la façon dont il te regarde, dit Alek avec une douceur qui se refléta dans ses yeux bleus. Comme si tu étais les étoiles et qu’il était un marin perdu en mer, cherchant à retrouver son chemin. »


« — Non, Fletcher, dit-il en me regardant à nouveau. Même si je désirais ton corps, c’était toi que je désirais le plus. Je voulais te protéger. Te déclarer mien. Alors je l’ai fait.

Un sourire presque timide étira ses lèvres.

— Je ne m’étais juste pas attendu à ce que tu me déclares tien, toi aussi.

Une vague de chaleur se répandit dans ma poitrine, et je souris.

Il partir sans rien ajouter. »


« — Tout ce que ton cœur désire est à toi, lui assurai-je en appuyant mes lèvres sur le dessus de son crâne. Je te donnerais le monde entier juste pour voir ce sourire. »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!

Jusqu’à l’aube

Chronique littéraire