Mon blog

Chronique littéraire

Deaken

Matthieu Biasotto – 6 avril 2021 – Autoedition

Qui croire ?

THÈMES ABORDÉS : Romance contemporaine – Australie – Incendie – Surf – Animaux – Secret – Argent – Famille.

RÉSUMÉ : Il est des nuits compliquées, des matins plus difficiles que d’autres. De retour du cimetière où repose sa mère, June est aussi fatiguée que perturbée. Encore hantée par les incendies qui ont ravagé l’Australie, cette jeune vétérinaire a plus que jamais besoin d’une bonne douche avant de se remettre au travail, histoire d’oublier ses soucis.

Mais alors qu’elle quitte sa salle de bains, June tombe sur un problème de taille, et il mesure presque deux mètres. Un inconnu sorti de nulle part, à la carrure d’un All Black, qui lui prépare le petit déjeuner et semble la connaître. Bien la connaître, très bien même… puisqu’il prétend être l’homme de sa vie.

Le hic ? C’est que June n’a jamais croisé ce regard vert auparavant, elle est convaincue d’être célibataire depuis au moins un an. L’histoire paraît folle, la jeune femme ignore tout de cet intrus, jusqu’à son nom : Deaken.

LES + : Decor – Plume – Univers.
LES – :  Début difficile.

MON AVIS : 4,5/5

Je remercie l’auteur pour l’envoi de ce Service Presse.

J’ai choisi ce titre pour lancer un nouveau partenariat. Mais il me faisait de l’oeil depuis un moment. J’étais intriguée par le résumé et la couverture me plaisait beaucoup. Même si j’ai eu un départ difficile, je ne regrette pas mon choix. On est proche du coup de coeur pour la plume de l’auteur.

Pas de résumé pour cet avis, c’est un titre à découvrir à l’aveugle et à travers les pages. Le début sera compliqué puisqu’il faut que l’intrigue se pose. Au final, j’ai eu le sentiment d’être connecté avec June, donc je pense que c’était une bonne décision.

En parlant d’elle, June est une héroïne formidable. Nous sommes obligés de nous attacher à ce personnage, que ce soit pour sa personnalité, son dévouement pour la cause animale, et tout ce qu’elle est capable de mettre en jeu par amour. Les doutes qui la parcourent sont horribles et tellement compréhensibles. Je l’aime tout simplement.

Mais, Deaken n’est pas vraiment en reste. Mon Dieu, cet homme ! Bien sûr, on pourrait idolâtrer son physique d’Apollon, pourtant, c’est son caractère et ce qu’il est qui fait qu’on tombe sous son emprise. Si au départ, j’étais dubitative, il suffira de quelques chapitres pour comprendre son intérêt et son histoire. Et ce qu’il fait pour sa famille puis ensuite par amour est tout simplement superbe.

Un duo qui s’apprivoise, qui apprend à se connaître et à se faire confiance. Un couple qui va finir par se créer au fur et à mesure. Rien n’est simple, c’est douloureux. Mais les émotions sont au rendez-vous. C’est là que la plume de l’auteur entre en scène de sa plus mélodieuse façon. Même les scènes dites érotiques sont un envoûtement. Rien n’est vulgaire, un rapport à la nature. C’est superbe et j’ai adoré découvrir ça.

L’intrigue n’est, bien sûr, pas qu’une romance. Je ne peux malheureusement pas m’étendre sur ce point et je le regrette ! D’ailleurs, si vous vous l’avez lu, venez en discuter en mp ! Mais en réalité, c’est un roman de société. Il est criant de vérité sur certains sujets comme la famille, la manipulation, ce que les gens sont capables de faire pour de l’argent, l’amour.

Tout est traité avec subtilité et justesse. Un pur régal. Une très belle découverte. J’ai même adoré l’histoire autour de Jack l’éventreur et aurais aimé être là pour aider. Je suis vraiment très heureuse de ce partenariat. Une plume qui mérite d’être connu. Pour ma part, avant que son prochain titre ne sorte, je vais de ce pas, réfléchir à mon prochain SP.

Sans surprise, je vous invite à lire ce roman. Une très belle lecture que je vous recommande.

MOMENT FORT :

Le moment à l’hôtel à Sea World.

EXTRAIT :

« Et c’est dans mon peignoir, au bord du lit, l’observant se brosser les dents que je réalise à quel point ma vie a changé et à quel point je tiens à lui. Cet instant est saupoudré de magie, entre routine et nouveauté, une espèce de gratitude m’envahit. Je ne sais pas si je le mérite, mais j’ai un aperçu de ce à quoi devrait ressembler mon quotidien, je le veux plus que tout. Enroulé dans une serviette soulignant son dos à l’épreuve des coups durs, il m’apparaît comme une évidence, la plus belle chance de toute ma vie. Ce matin, j’ai le cœur qui déborde, j’ai l’impression de sourire jusque dans mon âme, je n’ai jamais été aussi heureuse qu’à cette seconde précise. »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!

Le royaume sans ciel

Chronique littéraire