Mon blog

Chronique littéraire

Changement de vue (Tome 2, Aurores boréales)

Freya Barker – 24 Mars 2021 – Juno Publishing

Une nouvelle vie

THÈMES ABORDÉS : Romance contemporaine – Érotisme – Travail – Renouveau – Animaux – Famille – Amitié – Suspense.

RÉSUMÉ : Et si un matin en regardant dans le miroir tu ne reconnaissais plus la personne dans le reflet ?

Quand Leelo ne peut plus s’identifier dans les rôles qui auparavant la définissaient, c’est à la fois terrifiant et libérateur. Oh, elle ressent la peine, le deuil, et ensuite la colère, mais lorsqu’elle hérite d’une propriété dans le Nord, elle saute sur l’occasion et sa promesse de liberté et d’indépendance.

Pourtant, les apparences sont trompeuses dans sa nouvelle communauté, et les habitants ne semblent pas être ce qu’ils laissent paraitre, à commencer par l’homme des montagnes bourru qui habite dans sa rue.

Propriétaire du chalet de pêche local, Roar est heureux de sa vie paisible. Et plus il vieillit, moins il apprécie que cela change. C’est pourquoi, quand une fille de la ville, tatouée, aux cheveux bleus emménage dans le vieux motel, troublant sa routine, il est loin d’en être ravi.

Mais, quelque chose dans cette femme, avec ses sourires qu’elle offre facilement, et son caractère insouciant, le fait sortir de son chalet et se proclamer son protecteur.

LES + : La plume – Les personnages – Les décors.
LES – :

MON AVIS : 4,5/5

Je remercie Maïwenn et Juno Publishing pour l’envoi de ce Service Presse. 

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé la plume de l’auteure. Nous sommes dans un univers différent du premier, mais sur le même principe : de sublimes décors et des héros atypiques. 

Leelo a hérité de l’établissement de son oncle. Divorcée et en reconstruction, elle décide de redonner une jeunesse à son bien. Elle va rencontrer de nouvelles personnes et découvrir de vraies valeurs. Une rencontre inattendue avec Roar qui lui fera prendre conscience du cadeau que lui à fait Oncle Sam. Une entraide qui découle sur plus, mais quand la propriété est victime de vandalisme, tout le monde sera sous haute tension.

On alterne entre les points de vues dans un même chapitre et on tombe sous leurs charmes au fur et à mesure. J’ai dévoré ce roman et comme pour le précédent, même si tout est bon, j’ai vraiment accroché avec les héros. Ici, nous avons des personnages plus proches de la cinquantaine que de la quarantaine. Ils ont déjà vécu, ont déjà un passé assez difficile. Leur rencontre va entraîner une sorte de reconstruction à divers niveaux. 

Leelo a été la mauvaise partie de son mariage durant tant d’années, que c’est compliqué de croire en soi. Une héroïne touchante qui parle à mon cœur. Réussir à se voir autrement est difficile, mais à force de détermination, elle saura montrer la femme qu’elle est en réalité et c’est une pépite. 

Roar n’est absolument pas en reste. Cet homme qui a perdu tellement au front et dans la vie civile. Ce héros qui n’hésite jamais à tendre la main à autrui. Si vous me connaissez un minimum, vous comprendrez que c’est typiquement le genre de personnage que j’adore. 

Ils sont amplement suffisants à notre lecture. Pourtant, on s’attache à d’autres comme Charlie, Matt, Bill et même Patti. Même si pour certains les départs sont difficiles, ils apprennent à découvrir les nouvelles facettes de notre couple phare et on commence à les apprécier. 

Un couple formidable qui malgré une attirance physique instantanée, saura être patient et évoluer doucement. Le gros point fort de ce roman et à bien y réfléchir à cette auteure, c’est sa capacité à nous offrir des histoires réalistes. De part les héros et leurs actions, des décors qui vivent à travers nos yeux avec chaque mot posés, des situations proposées. 

Un pur régal. Je sors de cette lecture apaisée, et amoureuse. Vous le savez, j’aime vivre à fond mes lectures et cette auteure me le permet à chaque fois. Merci à la Maison d’édition de nous proposer des auteures si fortes. Toujours de très belles surprises. Vous comprendrez que je vous recommande fortement ce roman !

MOMENT FORT :

La lecture des petites notes dans le bocal.

EXTRAIT :

« Je dois tendre l’oreille pour entendre ses paroles suivantes :

– J’ai toujours voulu être une cougar. »


« – Tu ne viens pas de te faire baiser, répondit-il d’une voix basse, mais bien audible. Je connais la différence. J’ai déjà baisé, mais ça, Rayon de Soleil, et toutes les fois où j’étais avec tao, ça s’appelle faire l’amour.

(…)

– Vu ce que je ressens pour toi, ça ne peut pas être autre chose. »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!