Mon blog

Chronique littéraire

Les Passagers de l’hiver

Eve Terrellon – 18 Mars – Mix Editions

Faire face à son passé.

THÈMES ABORDÉS : Romance MM – Historique – Navigation – Aventure – Passé difficile – Secret – Trahison – Amitié – Famille.

RÉSUMÉ : En cette année 1863, Allen Lovell, frère cadet du duc de Rochefast, vit un amour aussi secret qu’intense avec Andrew Smith, l’un de ses camarades à Oxford. Mais aimer un autre garçon dans l’Angleterre victorienne est un crime qu’Allen apprend à ses dépens, poussé à faire un choix qui le sépare de son amant dans les pires conditions.

Sept ans plus tard, une expédition navale vers le grand Nord remet brutalement les deux hommes en présence, laissant Allen tourmenté, incapable de trouver la paix. Et comment le pourrait-il, lorsqu’en plus de la froideur d’Andrew à son égard, il doit subir les assauts d’un mystérieux ennemi qui, pour l’atteindre, n’hésitera pas à semer le chaos sur le navire ?

LES + : La plume – Addictif
LES – :

MON AVIS : 4,5/5

Je remercie Mix Editions pour l’envoi de ce Service Presse. 

Un choix qui se traduit par l’envie de découvrir la plume de l’auteure, et de cet univers. La couverture est tout simplement sublime. Elle m’a de suite plu et je voulais absolument découvrir ce que cachait le contenu. Je peux vous dire que je ne regrette pas. 

Allen est un jeune homme fortuné, il est le frère du Duc. Il aime prendre des risques pour retrouver son amant Andrew. Mais une rencontre de trop les sépare pendant six ans. Une rupture douloureuse qui laissera des marques chez nos deux hommes. Quand son frère l’envoi sur la Belle Ondine, Allen ne pouvait douter qu’il se retrouverait devant son ancien amant. Ancien amant qui le hait. Mais quand sa vie sera mise en danger, il faudra enquêter. Entre secret et trahison, l’expédition s’avère difficile. 

Un roman historique qui commence fort. Dès le prologue, vous comprendrez que l’histoire va être mouvementée. 

Premièrement, avec l’époque : un bout de l’histoire où hommes et femmes pouvaient être pendus à cause de leur sexualité. Le point fort de ce roman est le travail de recherche effectué. Cette période est tellement bien retranscrite : que ce soit avec la façon de parler des personnages, ou le choix des mots utilisés en paragraphe. Mais aussi les décors des lieux, les événements. On sent que ce texte est abouti. 

Deuxièmement avec les personnages : Allen et sa famille ou Andrew et son équipage. Si un personnage est nommé, ce n’est pas pour rien. Eve les fait vivre à travers notre lecture. Un pur régal pour une lectrice comme moi. Mais rentrons plus en détail. Allen est un jeune homme qui s’est toujours laissé dicter sa vie par son aîné. Quitte à perdre celui qu’il aimait le plus dans sa vie. C’est très déroutant. Après tout, nous ne vivons pas dans le même siècle. J’ai eu envie de le secouer, j’ai eu de la peine pour lui. Mais en fermant mon roman, je me rends compte que je l’ai surtout aimé. Un homme déterminé, qui saura racheter ses fautes et sera prêt à tout pour l’amour de sa vie. Andrew est le gentil héros. Peu importe, le moment, on ressent la profondeur de son cœur et de son âme. Malgré ce qu’il a vécu, il est un homme amoureux qui s’assume. Un héros que j’ai su aimer rapidement. Mais aussi la famille Lovell. Si on déteste l’aîné, la sœur est assez discrète. Pourtant, les deux sont importants et plus on avance dans les découvertes, mieux on comprend le dynamisme de cette famille. Par contre, Carla, non merci. Mais aussi l’équipage. J’avoue que j’ai eu peur de me perdre entre les membres importants ou non. On finit par vraiment les découvrir et j’ai adoré ! Aussi bien Garrett, Isaac ou James. J’ai eu des désillusions, mais n’est-ce pas le jeu ? 

Troisièmement avec l’intrigue : si la romance a une place importante, elle n’est pas l’unique ligne directrice de ce roman. La vie d’Allen est en danger. Mais qui lui en veut ? Lui, qui n’est personne ? Pourquoi ? Quand le coupable sera découvert, notre héros devra faire face à de vieux souvenirs qui risqueront de changer sa perception des choses. Toute cette partie est vraiment bien travaillée aussi. Le suspense est à son comble. Même quand on pense avoir la solution, un nouveau détail surgit. C’est prenant et addictif et nous ne sommes tranquilles qu’au mot fin. Toute la partie expédition m’a aussi énormément plu. 

Un standalone que j’ai mis du temps à lire à cause de détails extérieurs. Un roman que je relirai pour mieux le déguster. Une histoire qui mérite d’être lue pour la beauté de la plume d’Eve, pour son travail exceptionnel pour nous proposer un roman historique de qualité. Un one-shot que je vous recommande fortement. Suspense et amour sont au rendez-vous, que demander de mieux ? 

MOMENT FORT :

Quand Allen part à la recherche d’Andrew.

EXTRAIT :

“- Eh bien, je trouverai le moyen de nous soustraire à son autorité. Il est hors de question que je te perde ou que l’on te fasse du mal. Compte sur moi pour réaliser l’impossible. Je t’aime, Allen, et pour toi, je soulèverais des montagnes.”


“La mort dans l’âme, il se décala.

– C’est votre vie après tout.

– Oui, et c’est l’amour de ma vie. L’un ne peut aller sans l’autre. Comprenez-vous ?”

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!