Mon blog

Chronique littéraire

Halo (Tome 1, Rockstars)

Ella Frank & Brooke Blaine – 24 Février 2021 – Editions Bookmark

Une nouvelle addiction

THÈMES ABORDÉS : Romance MM – Érotisme – Musique – Amitié – Famille – Célébrité.

RÉSUMÉ : Avec toi je perds la tête. Je perds le contrôle. Tu t’immisces à l’intérieur de moi. Dans les plus sombres parties de mon âme.

Tournées internationales immenses. Plus de cent millions d’albums vendus. Groupies en abondance.

Chaque jour est une fête pour Viper et les gars de TBD, le plus grand groupe de rock au monde. Pourtant, quand le chanteur quitte un jour le studio pour ne jamais revenir, tout s’arrête brusquement.

Voix à casser les oreilles. Paroles massacrées. Chasseurs de gloire.

Après des mois d’auditions insipides, le temps leur est compté. Sous pression, Viper, le guitariste et bad boy attitré du groupe, est prêt à sombrer dans l’alcool. C’est alors qu’un ange franchit la porte du studio d’enregistrement et les prières du groupe sont enfin entendues.

Charismatique. Talentueux. Magique derrière un micro.

Halo est tout ce qu’ils recherchaient. Et avec une voix aussi magnifique que sa beauté, il ne faut pas longtemps avant que Viper le remarque.

Mais c’est un très mauvais plan. Pour un tas de bonnes raisons :

1. Les relations amoureuses dans le groupe sont déconseillées.

2. Viper a déjà brisé la règle numéro 1 (grosse erreur).

3. Et plus que tout, Halo est hétéro…

#Rockstar #Musique #Sexy #MM

LES + : Univers + Duo
LES – :

MON AVIS : 4,5/5

Je remercie les Éditions Bookmark et Laetitia pour l’envoi de ce Service Presse ! 

Je ne pouvais décemment pas passer à côté du nouveau quatre mains d’Ella Frank et Brooke Blaine. J’avais adoré Preslocke, un peu moins Tentation et vu que la thématique gay/hétero était encore présente, j’avais peur que cela ressemble à cette dernière saga, mais non.

Halo est le nouveau chanteur du groupe de Viper. C’est l’heure de la résurrection pour le groupe de rock. L’ange déchu hetero va devoir allier nouveau boulot et nouveau désir pour le beau guitariste ! 

Une histoire prenante dès le début pour deux raisons, même si j’ai quelques bémols. Déjà les héros ! J’aime vraiment ce duo. Ils sont explosifs ! La tension entre eux monte petit à petit, mais elle est présente dès le premier coup d’œil. Un slowburn, sans en être un. Je l’avoue, je les préfère en tandem, se cherchant l’un et l’autre, que séparément ! En même temps, les scènes sont souvent ensemble. 

La couverture représente terriblement bien Halo. Un ange, à première vue, mais surtout un jeune homme qui va se laisser emporter. J’ai juste trouvé que son acceptation, concernant son désir pour un autre homme, assez rapide. Lui qui n’avait jamais regardé d’autres hommes, a changé d’avis en quelques chapitres. C’est un premier tome, donc ça peut encore changer. 

Viper est arrogant et son ego risque d’exploser. Mais j’aime ce type de héros. J’ai eu peur d’un comportement harceleur que je n’avais pas aimé chez Logan. Mais nos auteures ont réussi à me faire craquer pour ce tempérament de feu. Il représente l’érotisme à l’état pure, et en tant que lectrice, on va pas cracher dessus. 

Un premier tome addictif. La deuxième raison ? Pour l’univers musical, qui est vraiment très présent ! Pour mon plus grand plaisir. C’était intéressant et les voir composer était un très bon moment. J’espère que ce sera toujours aussi présent dans le prochain ! C’est vraiment un univers que j’aime particulièrement, et j’aime quand il est développé, ce qui est totalement le cas, ici. 

J’ai aimé que le sexe ne soit pas présent tout le long du livre. Même si cela a une place. A voir par la suite. J’ai hâte de découvrir ce que nous réserve notre duo d’auteures dans cette aventure ! Je n’ai aucune idée du prochain tournant et je vous avoue avoir hâte.

MOMENT FORT :

La répétition chez Viper autour du titre Initiation.

EXTRAIT :

« Une minute…

– Le mec s’appelle Halo ? C’est quoi ce nom à la con ?

Killian braqua sur moi un regard perçant.

– Ok, Viper. »


« Le type était un putain de canon. Ses cheveux étaient de la couleur du soleil ou de l’or – une nuance qui pourrait inspirer quelques sonnets à un poète – et ondulaient en un désordre sexy de boucles jusqu’au col de sa veste. Et ce visage… Bon Dieu ! Il était parfait, presque éthéré. Avec ses yeux d’une teinte vert clair comme du verre pli, il était presque trop beau à regarder. »


« – Alors pourquoi est-ce que je me soucierais de ce que le reste du monde pense ? Ajouta-t-il. C’est suffisant pour moi. »

EN RÉSUMÉ : Je vous recommande fortement ce premier opus.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!

Wild Soul

Chronique littéraire