Mon blog

Chronique littéraire

Plus d’une vie à sauver

Cynthia Kali – 2 août 2020 – Autoédition

Trouver son chemin.

THÈMES ABORDÉS : Romance – Humanitaire

RÉSUMÉ : Malheureuse en ménage et atteinte d’une maladie qui la rend stérile, Karen Liam n’a plus goût à la vie. Elle décide de quitter Londres pour la Grèce. Là-bas, elle veut devenir bénévole au sein d’un camp de réfugiés.

Pour assurer ce genre de mission humanitaire, mieux vaut avoir le cœur accroché. Karen va l’apprendre à ses dépens !

Cette aventure humaine, forte en émotions et en rebondissements, va redonner bien plus qu’un sens à sa vie, elle va la bouleverser !

De l’engagement et des rencontres. De l’espoir pour de nouveaux départs!

MON AVIS : 4/5

Je remercie l’auteure pour sa proposition et l’envoi de ce Service Presse. Je ne connaissais pas du tout, c’est le premier roman de l’auteure. Mais le thème me tentait beaucoup.

Karen se sent inutile. Sur le papier, elle a une belle vie à Londres avec son conjoint. Mais quand on lui annonce sa stérilité, le choc bouleversera sa vie. C’est fini, elle en a marre de faire ce qu’on attend d’elle et en regardant un reportage, sa décision est prise. Elle quitte tout et part pour la Grèce avec un but : aider son prochain en devenant bénévoles auprès des réfugiés.

Un roman assez court mais rempli de bienveillance et de justesse. C’est une histoire de vie où des sujets lourds sont mis en avant et où les messages qui en découlent en beaucoup de sens. Plusieurs thèmes d’actualités comme la condition des réfugiés, peu importe notre opinion sur le sujet, nous sommes obligés d’être touché. Mais aussi la stérilité des femmes, le poids sur leurs épaules et le jugement d’autrui. Une leçon de vie et de courage que nous offre l’auteure.

Karen, Aïcha ou encore Sidney mais pas qu’eux. Ils m’ont touché et réussi à serrer mon cœur à de maintes reprises. Des personnages forts par leurs convictions, leurs déterminations, leurs histoires.

J’ai passé un bon moment, même si ce n’est pas mon style littéraire. La romance est vraiment en fond et cela m’a manqué. C’est plus un roman contemporain sur les réfugiés. Je pense que je n’ai pas réellement réussi à m’imprégner vient de deux choses : l’écriture à la troisième personne et la façon d’écrire de l’auteure qui m’a rendu spectatrice et non actrice de l’histoire. Ce n’est pas un reproche, mais un aspect personnel qui a joué sur ma lecture. J’ai eu du mal à enchainé sans faire de pauses.

Le choix de l’auteure sur la fin est très intéressant. Chacun peut se faire sa propre idée et reste logique par rapport au roman. Je vous recommande cette histoire qui vous donnera une jolie leçon de vie.

MOMENT FORT :

Les aurevoirs entre Karen & Aïcha ont failli briser mon cœur.

EXTRAIT :

« Elle ne veut pas fermer le livre de leur amitié. Elle tourne simplement la page, laissant l’écriture au repos et est persuadée que, très rapidement, elle pourra démarrer un nouveau chapitre où son amie sera à ses côtés. »

EN RÉSUMÉ : Je vous recommande cette histoire !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!

We Are Survivors

Chronique littéraire

Marko

Chronique littéraire