Mon blog

Chronique littéraire

Rédemption (Tome 1, Club BDSM)

Dana Blue – 04 Décembre 2020 – Autoédition

Se reconstruire

THÈMES ABORDÉS : Romance MM – BDSM – Passé douloureux – Travail – Érotisme.

RÉSUMÉ : Dave se fait surnommer Devil par la communauté BDSM, car il est connu pour être un maître sévère et particulièrement sadique. De ce fait, il n’a jamais réussi à garder un soumis plus que quelques semaines, voire quelques jours.

Terrence a enfin trouvé le courage de quitter sa communauté religieuse dans laquelle il était victime de harcèlement sexuel, ainsi que de nombreux autres sévices. Il a peur des hommes et encore plus des relations sexuelles. Il a perdu toute foi en autrui et ne croit plus en rien. Surtout pas en l’amour.

Lorsque ces deux âmes se rencontrent, le choc est imminent. Devil peut-il aider Terrence à retrouver sa confiance en lui et à se reconstruire ?

MON AVIS : 3/5

Je remercie l’auteure pour sa proposition et l’envoi de ce Service Presse.

J’ai pris quelques jours avant de poser les mots sur ce roman, car il ne m’a pas laissé indifférente. Avant de commencer, je tiens à signaler que ce n’est que mon point de vue.

Terrence faisait partie d’une communauté religieuse. Mais à 21 ans, il décide de partir pour ne plus subir d’agressions. Une réinsertion qui s’annonce plus difficile que prévu et il se voit dans l’obligation d’accepter un poste de barman dans un club BDSM. Va-t-il réussir à dépasser ses peurs ? En croisant le regard de Devil, il ne se doute pas que sa vie va être retournée. Dave est un dominant sadique et strict. Il tombe rapidement sous le charme du nouveau serveur de son ami. Mais saura-t-il être à la hauteur ?

Un premier tome assez soft et heureusement pour moi. J’ai hésité à prendre ce roman pour le côté BDSM qui ne m’intéresse plus. Mais les thèmes comme les communautés religieuses et les agressions me rendait curieuse. Pourtant, j’ai bien aimé le côté initiation au BDSM et j’ai regretté que les autres points ne soient pas réellement traités. Le côté communauté qui est peu traité encore, mais surtout qui est un véritable sujet de société, est seulement cité. Dommage pour moi, qui avait un réel intérêt à connaître la vie passée de Terrence.

Nos héros se rencontrent rapidement et rentrent dans une relation tout aussi vite. Deux personnalités opposées, mais qui se comprennent et qui trouve un écho l’un dans l’autre. Dave semble être le meilleur personnage pour aider Terrence à dépasser ses craintes et le jeune homme semble être le soumis parfait pour Devil.

Et c’est là que j’ai été assez déçu. Les idées étaient plutôt bonnes. La soumission pour régler nos problèmes. Souvent, dans ce domaine le soumis se donne tout entier à son dominant pour être en sécurité. Une telle relation est pour moi comme une bouée de sauvetage, pendant le temps de scène plus de responsabilités, plus de réflexion. Et je pense que c’est le message qui se cache derrière ce roman, mais cela a été beaucoup trop vite et surtout certains points sont gênants.

Attention, je m’explique. Il a quitté sa communauté depuis peu, oui il a besoin de travailler, mais l’auteure insiste sur la révulsion de Terrence à être touché par un autre homme. On s’attend que même si c’est un soumis né, il rencontre quelques difficultés, pourtant ce n’est quasiment pas le cas. Le traumatisme est un peu vite mis de côté.

Damian est une personne énigmatique et quand on connaît son passé, on voudrait savoir plus de choses sur lui. Mais l’ultimatum qu’il pose à Terrence est vraiment dérangeant. Ça appuie mon sentiment de mettre de côté les agressions du jeune homme.

Alors je ressors de cette lecture mitigée. Les idées étaient bonnes. C’est mon premier roman de l’auteure et j’ai beaucoup aimé sa plume. C’est fluide et dynamique. Mais les points cités au-dessus ou les scènes intimes sans préparation et sans protection m’ont déplu.

Je continuerais à lire l’auteure, mais pas cette saga. Pourquoi ? Je sais qu’elle a des titres qui sortent jusqu’en 2022, qui sauront plus me plaire. Le côté BDSM va augmenter à chaque tome, et j’ai peur qu’entre les côtés qui ne m’ont pas plu et la montée du sadisme, je ne sois pas un bon public.

Je vous invite à lire les avis de mes copains bookstagram, et de lire ce roman pour faire votre propre idée, si vous êtes amateurs de ce genre littéraire.

EXTRAIT :

« Il avait choisi Terrence, parmi tous, et il avait envie qu’il n’y ait pas une seule personne qui ne soit pas au courant.

Soudainement, il prit le visage de son soumis en couple et posa ses lèvres sur les siennes. »

EN RÉSUMÉ : Je vous laisse vous faire votre propre avis.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!