Mon blog

Chronique littéraire

The price of life (tome 1, Dilemma)

Steff S – 21 Février 2020 – Évidence Éditions

L’argent ne fait pas le bonheur

THÈMES ABORDÉS :  Romance – Érotisme – Suspense – Violence – Enquête.

RÉSUMÉ : Elsa vient d’accoucher à l’hôpital de Saint Brieux lès épines. Alors qu’elle attend son amie, un inconnu la supplie de l’embrasser. Il n’en faut pas moins pour que sa vie bascule. Et que celle du multimilliardaire, Loïc Legrand, prenne une autre dimension en embrassant la petite rouquine assise sur le banc. En voulant écarter son ennemie jurée, Juliette Brignard, journaliste du magazine Satisfaction, il déclenchera sans le savoir une cascade de catastrophes. À cause de son impulsivité et de sa tendance au mensonge, Loïc ne mesurera pas les conséquences d’une phrase dite à la légère. Il continuera sur la voie de la déchéance en sombrant dans d’alcool, le sexe illusoire, et les folies pécuniaires. À cela s’ajoutera l’ultime abjection : un marché sordide qu’il passera avec Elsa. Son fils s’est fait enlever, les ravisseurs exigent un million d’euros. La jeune mère sans emploi ne sait plus vers qui se tourner. Mais Loïc Legrand, le multimilliardaire, réapparaît comme magie en lui proposant un échange. Une nuit avec lui contre la somme demandée. L’amour s’invitera dans ce méli-mélo d’enquête policière, mais sera-t-il plus fort que le destin ?

Sexe, argent, vengeance ou jalousie, ces sentiments amèneront nos héros à l’excès. Ils entraîneront avec eux leur entourage familial ainsi que leur cercle d’amis dans la tourmente

On peut tout acheter se range dans une catégorie à part, un monde de romance, d’érotisme et de suspense. Cette première partie vous livre un kaléidoscope des personnages.

Vous découvrirez dans la seconde partie, à paraître en 2018, le dénouement de leur histoire d’amour. Elsa et Loïc sauront-ils vaincre leurs peurs, leurs angoisses et leurs doutes ? Surmonteront-ils les coups bas de leur pire cauchemar, Juliette Brignard ?

MON AVIS : 3/5

Si vous suivez Évidence Éditions sur les réseaux, vous constaterez qu’ils font les Crazy Days chaque premier Jeudi du mois. Qu’est-ce-que c’est ? La maison d’édition propose d’envoyer une de leur sortie du mois papier pour que vous le chroniquiez. Vous choisissez parmi plusieurs titres et un tirage au sort est effectué. Je suis très heureuse d’avoir gagné.

Le résumé très fourni, nous présente de suite les deux héros. Elsa, la belle rousse, jeune maman célibataire, qui doit gérer sa nouvelle situation quand la réalité est apparue.

Ce personnage est attachant car on sent de suite la force de son caractère. Même si elle est souvent présentée comme quelqu’un de gentil, de quelqu’un qui a le cœur sur la main, on comprend vite que pour ceux qu’elle aime et surtout son fils, il n’y a pas de personne plus forte qu’elle. Sa vie, déjà compliquée, deviendra chaotique en acceptant d’aider cet inconnu. Un simple baiser et elle reprend le court de sa vie. Mais c’était sans penser à la cupidité des gens.

Loïc est un jeune multimilliardaire qui pense que son argent peut tout faire et peut l’aider en toute situation. Mais après un accident de la route, sa vie va prendre un nouveau tournant. Un regard sur cette belle rousse, qui lui montrera qu’on peut aider les gens sans arrière-pensée chamboulera sa vie.

Si deux personnes devaient être les strictes opposées, ce seraient bien eux. Ils ont une vision de la vie, de l’argent complètement différente. Il ne comprend pas pourquoi, il pense encore souvent à cette jeune femme et les journalistes ne l’aident pas à passer à autre chose. Mais quand la vie du bébé d’Elsa sera en danger, Loïc devra montrer qu’il peut être lui aussi quelqu’un de bien.

Ce personnage est tout à fait détestable, et même si je pense que c’était l’effet voulu par l’auteur, je trouve que cela dessert à l’histoire. Pour ma part, même à la fin de cette romance, je n’ai pas réussi à accepter cet homme. Son côté sombre manque d’explication, ce qui aurait pu m’aider à le voir d’une autre façon.

Je ne sais pas si on peut réellement parler de couple car je n’ai pas compris leur relation. Les évènements sont assez ambiguës et peu cohérent. Malgré tout, après de nombreux rebondissements, ils vont accepter d’apprendre à se connaître et une chose en entrainant une autre, une relation va se développer. Malheureusement, comme depuis le début, leur couple subira les foudres de diverses personnes et ne pourra vivre une relation saine.

Tout abord, j’ai aimé que l’histoire concernant la condition pour que Loïc donne l’argent pour Matthias ne soit pas si horrible. Ça enlève un peu de drame. Par contre, qu’Elsa ne comprenne pas même au bout de la 5ème fois était redondant.

La plume de l’auteur est fluide et dynamique et la structure de l’histoire permet une lecture rapide et sympathique. J’ai aimé le côté suspense, même si j’avais des doutes sur l’identité du ou des kidnappeurs. J’aurais même beaucoup apprécié si l’histoire c’était seulement centré sur cette partie avec une belle fin.

Le problème vient du trop grand nombre de rebondissements. On navigue à travers différents points de vue, même ceux des personnages secondaires des fois, et on comprend rapidement que ces personnages en tant que couple ou qu’un individu sont très seuls. À part Norbert et Florence, j’ai trouvé les autres personnages trop caricaturaux et cela a enlevé toute crédibilité à ma lecture.

Je suis partie pris pour le « trop de rebondissement tue le rebondissement » et c’est le cas ici et c’est à cause de ça que ma note sera faible.

Entre cela et les nombreuses scènes de violences, certains passages ont été très durs à lire et à vouloir continuer de lire. Je pense que cela aurait dû être noté en avertissement en quatrième de couverture car on n’est absolument pas dans du BDSM conventionnel.

Pour résumé, j’aurais préféré un premier tome sur la rencontre, l’enlèvement et le début d’une relation avec un cliffhanger sur la journaliste qui décide de ne pas laisser tranquille Loïc.

De plus, il me manque énormément de réponses sur les pulsions violentes de Loïc ?  Qu’est-ce qu’il faisait dans une Clio ?  Sur le comportement de Corentin ? sur le pourquoi des agissements de la journaliste ? etc.

Je ne pense malheureusement pas lire le tome 2 de ce livre ayant peur de ne pas avoir mes réponses et que la spirale des rebondissements et de la violence soit en continue.

Je recommande ce livre, car je sais à travers mon analyse des commentaires, qu’il peut plaire. Par contre, attention, certaines scènes sont pour un public averti car violentes.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!

Marshal & flic

Chronique littéraire