Mon blog

Chronique littéraire

La Ville bleue (Tome 2, Korrdan)

Neil Gallen – 05 Mars 2020 – Autoédition

Découvrir un nouveau monde

THÈMES ABORDÉS : Fantastique – Créatures – Magie – Famille – Amitié.

RÉSUMÉ : Quand Dimitri ouvre les yeux dans ce monde nouveau dont il ignorait jusqu’au nom, l’esprit confus et le corps endolori, il n’imagine pas à quel point sa vie entière doit prendre un nouveau tournant.

Incapable de parler, de communiquer avec ses semblables.

Entouré d’aberrations qui n’ont d’égales que les frasques de son imagination.

Différent, dans un monde où sa place aurait pourtant dû être.

Perdu.

Dans un monde qu’il est incapable de comprendre et dans lequel chaque geste est différent de tout ce qu’il a connu, il lui faut comprendre sa nouvelle place et découvrir ce qu’il est réellement.

[Dans ce second volet de KORRDAN, suivez Dimitri, à la découverte de ce qu’il n’aurait jamais imaginé, à la poursuite de lui-même à travers une réalité qui le dépasse.]

MON AVIS : 4/5

Je remercie l’auteure pour l’envoi de son Service Presse. J’avais beaucoup aimé le tome 1 rempli de mystère et j’avais vraiment envie de poursuivre la lecture de cette saga afin de découvrir les réels enjeux de cette aventure. Et je peux vous dire que je ne le regrette pas !

Dans ce tome, nous lisons à travers le point de vue de Dimitri et on peut dire que dès le départ, c’est l’incompréhension qui prime. Où est-il ? Pourquoi personne n’agit ? Qu’est-il arrivé à Erwan ? Dimitri découvre un nouveau monde : Kordann. C’est le début des découvertes. Arrivera-t-il à accepter sa nouvelle vie ? Comment gérer tout ça ?

Nous avions déjà aperçu Dimitri dans le tome 1. Un héros plutôt têtu et déterminé. Un trait de caractère que nous retrouverons dès le début de ce nouvel opus. Et j’ai vraiment adoré Dimitri. Sa force lui permettra d’assumer toutes ses révélations. Il est vraiment le personnage central et à part une petite apparition d’Erwan, le seul des anciens que l’on voit.

J’avoue avoir eu du mal au début à tout comprendre mais j’ai aimé cet aspect qui donnait l’impression d’être totalement immergé dans la tête de notre personnage. Puis au fur et à mesure, je me suis prise au jeu des découvertes et j’ai tout simplement adoré. La chronique va être assez pauvre car c’est un univers très original que nous a posé Neil Gallen et vous devez le découvrir par vous-même.

Tourner la dernière page de ce roman, c’est vouloir ouvrir la suite rapidement. C’est l’effet de la plume de l’auteure qu’à sur moi et qu’elle aura sur vous. C’est brut et fort, son imagination est sans fin et l’histoire est imprévisible. Pas de romance dans ce tome mais beaucoup de questions. Les nouveaux personnages sont intrigants et intéressants.

Je ne peux que vous recommande ce roman qui m’a tenu en haleine du début à la fin . Un tome qui annonce une saga addictive et recherchée pour sortir du lot.

MOMENT FORT :

Les liens avec le père de Dimitri

EXTRAIT :

« Yaern. Ce type? Vivant, avait dit Ayden, Yaern était vivant, mais la façon dont il avait prononcé le mot ne le réjouissait pas particulièrement. »

EN RÉSUMÉ : Je recommande totalement ce tome.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!