Mon blog

Chronique littéraire

Du sucre et des étoiles

Sully Holt – 02 Décembre 2019 – Autoédition

Apprendre à faire confiance

THÈMES ABORDÉS : Romance MM – Asexualité – Handicap – Amitié – Passé difficile – Deuil – Amitié – Famille

RÉSUMÉ : À trente-neuf ans, Nathanaël Dupuis, bibliothécaire débordé et hypocondriaque, est submergé par ses nombreuses responsabilités. Il préfère passer son temps à courir plutôt que porter un regard objectif sur le désert affectif de sa vie. Son existence est plutôt bien remplie entre une mère envahissante et Gidéon, son ami d’enfance atteint de trisomie dont il est le tuteur légal.

Broni est un boulanger au caractère bourru et solitaire, héritage d’une enfance croate marquée par la guerre. Ses blessures restent secrètes et peu de choses suscitent encore son intérêt… hormis les étoiles et Nath.

Troublés par leur attraction mutuelle, les deux hommes ne cessent de se tourner autour depuis l’adolescence sans jamais franchir le pas. Car Nath, gêné par son absence d’attirance sexuelle, est tiraillé entre ses doutes et les sentiments qu’il porte à Broni.

En cette période de fêtes, un événement dramatique pousse les deux hommes à se rapprocher tandis qu’autour d’eux, Noël se prépare. Entre quiproquos, expériences culinaires et voyage dans les étoiles, la relation amoureuse de Nath et Broni pourrait bien prendre un tour exceptionnel et parvenir enfin à s’épanouir.

Du sucre et des étoiles n’est pas un pur roman feel-good. C’est une histoire empreinte de mélancolie qui aborde des thématiques particulières telles que la guerre, l’asexualité et le handicap.

MON AVIS : 4,5/5

Je remercie Sully Holt pour l’envoi de ce Service Presse via Simplement Pro. C’est une auteure que j’ai connu avec la duologie Cape Cove que je prévois de relire pour vous donner mon avis (notez de suite, je vous la recommande !). Ce nouveau titre aux allures doudou et romance de Noël me faisait de l’oeil et maintenant que ma lecture est terminée, je me demande pourquoi ai-je mis autant de temps.

Mes excuses pour commencer, je sens qu’écrire cette chronique va être compliqué ! J’ai dévoré ce roman et Sully n’aie crainte, je recommande totalement cette pépite. La difficulté vient du fait que cela risque de partir dans tous les sens. Au fur et à mesure de ma lecture, certaines choses m’ont moins plu ou laissé sur ma faim mais j’ai un petit démon ou un ange (selon votre point de vue lol) qui me siffle mais on s’en fou, c’est bien plus fort, bien plus important que mes questions. Alors soyez indulgents avec mon cerveau.

Nathanaël et Broni sont amis depuis la fin de l’enfance, l’adolescence même. Ils sont toujours amis même si quelque chose semble les éloigner. Nathanaël ne pense pas être suffisant au boulanger, alors que le Croate ne voit que le bibliothécaire dans sa vie. Quand un deuil les touchera, ils devront s’épauler et laisser la magie de Noël ouvrir leurs coeurs. Il est peut-être temps de croire en soi et en autrui.

J’ouvre ce roman et je m’imprègne de suite des héros. J’aime énormément la plume de l’auteure pour cet aspect. Vous ferez comme moi, vous commencerez en pensant à une romance de Noël, un duo qui n’arrive pas à ouvrir les yeux mais avec la magie de cette fête, ils finiront par s’aimer. Je peux vous certifier que les surprises arriveront dès le début et pour le meilleur.

Avant de vous parler des héros, petit aparté. Personnellement, j’aurais préféré ne pas savoir leurs âges. Ce n’était pas nécessaire sachant qu’après réflexion, je trouve qu’ils n’ont pas le comportement de quarantenaire. Mais comme dit le petit démon sur mon épaule, ce n’est pas très important.

Nathanaël est touchant dès les premières pages. J’ai adoré son humour qui cache tellement de choses. C’est un Homme gentil, aimant et généreux. Pourtant, c’est un Homme solitaire car selon moi, il a du mal à accepter sa sexualité. Pour lui son manque de désir pour l’acte, son asexualité n’est pas quelque chose de normal. Il pense que cela l’oblige à rester seul et ça fais vraiment mal au coeur. Cet aspect m’intéressait beaucoup. J’aime vraiment quand ce thème est abordé. Et encore une fois mon cerveau est en demi teinte. J’aurais aimé que le sujet soit plus développé mais en fermant mon livre je m’en fiche. C’est suffisant, la façon dont Sully a choisit de le traiter à rempli mon coeur de bonheur alors que demander de plus ?

Broni est à l’image d’un gros nounours, un Homme fort, disponible, gentil. Pourtant lui aussi est quelqu’un avec une histoire difficile. C’est un réfugié. Arrivé avec son père en France, le reste de sa famille perdu au nom d’une guerre. Ce sujet était une surprise, et il est vraiment bien traité. Les passages étaient touchants et tellement réalistes.

Ce duo, je n’ai pas les mots. Ils sont tellement beaux : drôles, forts, tendres, et complémentaires. Une amitié qui s’est renforcée au fil des années malgré quelques bas. Il y a une scène entre eux qui m’a vraiment bouleversée. Une relation qui évolue  vers l’amour malgré les difficultés. Nous aurons des bas et des hauts dans notre lecture mais l’auteure gérera cela d’une main de maître. En finesse et avec beauté. Pourtant, leurs histoires sont loin d’être belles et douces.

Même si nos deux héros ont fait battre mon coeur et aurait suffit à aimer ma lecture, d’autres personnages ont fait que j’ai passé un moment fabuleux. Mention spéciale pour Gideon qui a pris une énorme place dans mon coeur, mais aussi la maman de Nath si affective ou le papa de Broni si brisé. Ils sont beaux et lire l’épilogue m’a remplie de joie pour les liens entre eux tous.

Bon, je suis désolé ! Je me suis encore laissé emporter et j’ai parlé sans m’arrêter. Pas de spoile mais je vous avais prévenu que j’avais aimé ce roman. L’intrigue est belle mais aussi douloureuse. Ce n’est pas une comédie romantique digne des fêtes de fin d’années, mais rassurez-vous la magie de Noël sera bien là.

Sans surprise, je vous recommande cette beauté qui m’a rempli de joie, d’amour et de souffrance. Tout ce que j’aime découvrir dans un roman. C’est assez court mais en même temps amplement suffisant. Un titre à découvrir de toute urgence.

MOMENT FORT :

Broni & Nath à la découverte des étoiles.

EXTRAIT :

« Oui. On est l’artisan de son propre bonheur. »

EN RÉSUMÉ : Je recommande amplement cette histoire.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!

Tout aimer de toi

Chronique littéraire