Mon blog

Chronique littéraire

Demain commence aujourd’hui

Hélène Caruso – 22 Juin 2019 – Evidence éditions

Trouver un sens à sa vie

THÈMES ABORDÉS : Romance – Érotisme – Passé difficile – Violence – Musique – Travail – Enlèvement – Famille.

RÉSUMÉ : Est-ce possible d’aimer quand le pire nous est arrivé ?

À vingt-cinq ans, Remi Dickinson a un lourd passé. Adoptée à l’âge de quatre ans par un couple de pédophiles, elle réussit à leur échapper en fuyant San Francisco pour New York où elle travaille comme serveuse puis s’inscrit en fac de droit. Darren Camden est un parrain de la drogue ultra-violent. Implanté dans tout New-York et même au-delà des frontières, il règne sur son business et n’hésite pas à supprimer tous ceux qui se dressent sur son chemin. Un soir, venant régler des comptes avec un de ses clients, Darren capture Remi et l’oblige à le suivre dans son manoir.

Quand deux êtres aussi torturés l’un que l’autre se rencontrent et que l’amour s’en mêle, quel avenir est fait pour eux ?

MON AVIS : 3/5

Je remercie l’auteure pour l’envoi de ce Service Presse en format Papier. J’aime beaucoup la plume d’Hélène que j’ai découverte dans divers style comme le MM avec sa saga Just don’t care, le Fantastique avec son roman court O-fée-li et les romances avec sa saga Olivia Kincaid.

Pour être transparente, j’avais peur quand elle m’a proposé ce nouveau one-shot. Je ne suis pas à l’aise avec les dark-romance et on m’a présenté ce titre comme tel. En discutant avec l’auteure, elle m’a rassuré et effectivement, je ne trouve pas que le côté Dark soit développé dans la violence ou l’humiliation donc j’ai pu entrer dans ma lecture sans encombres.

Ce titre a été réédité en début d’année si je ne me trompe pas, mais j’ai eu l’ancienne version. De toute façon, c’est uniquement un changement de couverture, donc cela ne change rien. Ne vous inquiétez pas. Pour ma part, je préfère la version que je possède. Donc je suis très contente de cet envoi.

Dans cette romance nous alternons entre deux points de vue : celui de Remi et Darren. Un point que j’adore surtout que dans ce cas, c’est aléatoire donc aucune répétition et tout découle comme j’aime.

Remi est une jeune femme brisée dès l’enfance. On comprend les raisons de sa souffrance dès le prologue. Un sujet qui ne cesse d’être d’actualité malheureusement. J’ai deux sentiments pour le traitement de ce sujet : j’ai aimé la façon de décrire, de nous incorporer dans les scènes et surtout que ce soit l’explication, la cause de certains comportements de la jeune femme. J’ai moins aimé qu’elle en fasse une bataille. La première scène avec son professeur m’a rendu mal à l’aise et je ne pourrais vous donner de raisons, mais celle-ci m’a légèrement bloqué. C’est un personnage fort qui nous réservera beaucoup de surprises. Je l’ai trouvé touchante même si je ne me suis pas autant attachée à elle que je l’aurais pensé.

Darren est un héros typique des dark-romance. Un héros méchant à première vue mais qui va finir par découvrir qu’il a un coeur. À la différence que quoi qu’il puisse en penser, vu sa façon de se comporter avec Henry ou Maisie, son coeur tendre était présent bien avant sa rencontre avec la jolie Remi. C’est un homme d’affaire, un chef de gang qui ne doit montrer que violence, respect et mystère. Il a fait des erreurs mais essaye d’être le meilleur homme possible pour sa soeur. Un personnage haut en couleur, que l’on aimera autant que l’on déteste. Pourtant encore une fois, mes sentiments envers lui n’ont pas été à l’auteur d’autres héros.

Leur rencontre va être inattendue mais bouleversera leurs vies à tous les deux. Remi sera prisonnière d’un homme qu’elle ne connait pas. Darren ne comprendra pas sa décision, son besoin de l’avoir près de lui. Au fur et à mesure de la détention, des liens vont se créer avec les autres personnages mais aussi entre eux. Mais pour qu’une relation saine existe entre eux, Darren devra faire des choix.

J’ai vraiment passé un bon moment. Je peux même vous affirmer que je l’ai lu d’une traite. J’aime beaucoup la plume de l’auteure donc c’était pour moi un plaisir de me replonger dans une de ses histoires.

Le contexte est posé rapidement, j’ai beaucoup aimé l’aspect gang et les personnages dont je me suis le plus attachés sont les gardes du corps, Henry et Maisie. On voit venir l’intrigue rapidement et on se doute du rebondissement. C’est une romance assez connue ou en tout cas que j’ai souvent lu à mes débuts de lectrice compulsive.

Je ne suis pas totalement fan de ce type de relation, du syndrome de Stockholm mais il est ici très bien traité et on comprend les choix de Remi et Darren. Cette relation est crédible et cohérente. Le point où j’ai eu plus de mal vient du retour à la réalité de Remi qui a été un peu trop facile à mon goût.

Comme je l’ai expliqué précédemment, j’aime beaucoup Hélène Caruso. Et je pense que c’est à cause de ce point que j’ai aimé ma lecture mais moins que ses autres romans. J’ai l’habitude d’être étonné, poussé dans mes retranchements avec sa plume. Ce fut moins le cas ici, avec une histoire assez commune et déjà vu.

Je vous recommande cette jolie histoire qui vous fera peut-être plus rêver et voyager que moi. J’ai passé un bon moment de lecture.

MOMENT FORT :

La bataille de boule de neige.

EXTRAIT :

« – Darren Camden. Vous êtes un peu comme le Joker dans Batman. »

EN RÉSUMÉ : Je recommande ce tome.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!