Mon blog

Chronique littéraire

Les Ombres (Tome 1, Visions)

Vincent Morrone – 16 Juillet 2020 – Juno Publishing

Âmes liées

THÈMES ABORDÉS : Romance paranormale – Urban Fantasy – Young Adult – Fantômes – Deuil – Famille.

RÉSUMÉ : Bristol Blackburn est-elle sur le point de rencontrer l’amour de sa vie… ou son meurtrier ?

Après la mort de ses parents, la vie de Bristol Blackburn est plongée dans le chaos et elle se voit contrainte de démanger à Spirit, une petite ville où les ombres rodent. Alors qu’elle apprend à naviguer dans sa nouvelle école et la manière de garder ses capacités psychiques secrètes, sans rien révéler à sa famille, Bristol se retrouve face à face avec un garçon qui apparait régulièrement dans ses rêves : le magnifique, et potentiellement mortel, Payne McKnight. Bientôt, elle découvrira si Payne est l’amour de sa vie, ou s’il y mettra un terme – et elle n’a aucune idée de ce qui la terrifie le plus.

Et il y a pire. D’étranges ombres hantent ses rêves, et elles préparent quelque chose qui pourrait mettre en péril Bristol et tous ceux qu’elle aime.

MON AVIS : 5/5

Je remercie Juno Publishing et Maïwenn pour l’envoi de ce Service Presse.

Je ne connais pas du tout l’auteur, c’est le résumé qui m’a énormément intéressé et le genre Urban Fantasy.

Une histoire qui nous entraîne dans un univers original dès les premiers mots. Bristol est une jeune adolescente capable de voir les fantômes depuis son enfance. Elle n’y voit aucun soucis et cela pâlie l’absence de ses parents. Elle ne sait pas grand chose de ce don ou de ses origines. Quand un drame arrive, elle doit retourner dans sa famille, rencontrer son oncle, ses cousins et son grand-père. Mais aussi rencontrer celui qu’elle a toujours connu, à travers ses rêves ou plutôt ses visions ?

Je ne suis pas adepte des young adultes, pourtant j’ai adoré cet aspect dans ce roman. La force des émotions, des sentiments décrits est absolument sublimes et je pense que j’aurai moins aimé si l’érotisme était déjà présent.

C’est la première fois que je lis cet auteur, et je lui tire mon chapeau. Une plume drôle, addictive, charmante. On ne lit pas souvent d’homme en romance et même si là ce n’est pas de la romance contemporaine, il faut appuyer le travail d’exception.

Les personnages sont attachants dès notre rencontre. Bristol est une héroïne comme je les aime. Avec du caractère et du tempérament, mais avec un grand coeur et surtout remplis de douceur. Une jeune fille sublime et attendrissante. On ne sait pas encore grand chose sur ses parents et peut-être qu’ils me toucheront plus dans les prochains tomes mais ici c’est sa nouvelle famille qui m’a complètement charmé! Que ce soit son oncle, doux tel un père ou son papi, drôle mais présent. J’avoue que les cousins sont aussi sympas même si je m’emmêle encore un peu les pinceaux.

Mais avant tout Payne. Comment ne pas parler de lui ? Je suis une adepte des book boyfriends, mais là l’auteur nous propose un héros absolument charmant, tendre, beau bref parfait. Je l’ai tout simplement adoré, il n’y a pas de mots.

Leur histoire est sublime, même à mon âge, je me rappelle que chaque adolescente aurait voulu une histoire digne d’un conte de fée. Malheureusement, tout ne pourra pas être tout rose, mais ils sont vraiment adorables.

Mais la romance ne fait pas tout ce livre. L’univers est original, haletant et tout bonnement génial. On va de surprises en surprises, je dirais même de découvertes en découvertes. On peut en soupçonner mais clairement pas les deviner à l’avance. C’est des choix faits par l’auteur, des choix parfaits et juste.

L’intrigue arrive au premier abord sur le tard, mais quand la conclusion arrive, on se rend compte qu’on est lancé dans le bain très rapidement. On tourne les pages en s’accrochant, impossible de vouloir lâcher cette pepite, on en veut plus toujours plus. On ne voit pas le temps passer.

La forte présence des fantômes m’a énormément plu. Je trouve que cela est bien mené. Même la façon de traiter cet aspect est original.

Je pense que vous l’aurez compris, c’est pour moi un coup de coeur. Autant pour l’univers, la plume de l’auteur, les héros ou l’intrigue. On a le droit à une vraie fin, ce qui est super, mais ce n’est pas suffisant, encore des questions sans réponse et surtout on devient accro à cette ville.

Je continuerais avec beaucoup de plaisir cette saga qui s’annonce addictive et je vous la recommande fortement.

MOMENT FORT :

Quand Bristol se rend compte que Payne a fait comme elle vis-à-vis des autres adolescents.

EXTRAIT :

 » Je vais littéralement rencontre le Dream Boy. Je saurai alors s’il sera l’amour de ma vie ou celui qui y mettra fin. »

EN RÉSUMÉ : Je recommande ce tome annonciatrice d’une saga addictive.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!