Mon blog

Chronique littéraire

Vengeance (Tome 1, Bad Boss)

Christy Allan – 15 Juin 2020 – Butterfly édition;

Départ : Mensonges

THÈMES ABORDÉS : Romance contemporaine – Travail – Famille – Amitié – Secrets.

RÉSUMÉ : Ils viennent de deux mondes différents. Il la désire. Il fera tout pour l’avoir.

Édouard est mystérieux et assoiffé de vengeance suite à un drame qui a bouleversé son enfance. Au sein de la grande entreprise de tissus qu’il dirige, rien n’est laissé au hasard. Sa vie privée se cale sur le même schéma, ses lourdes blessures du passé le poussant à se comporter en maître absolu face à chaque nouvelle conquête. Estelle est une mère célibataire indépendante. En recherche d’emploi, elle accepte un travail au sein de la société d’Édouard. Les loisirs ? Très peu pour elle. L’amour ? Encore moins. Son temps libre, elle le partage entre le cabaret où elle produit quelques spectacles afin d’arrondir ses fins de mois et son fils, Antoine, petit garçon espiègle. Pourtant, le jour où la voiture d’Édouard percute le vélo d’Estelle, plus rien ne sera comme avant… Ils se défieront, s’affronteront, se désireront…

Succomberont-ils à cette attirance prête à tout engloutir sur son passage ?

MON AVIS : 3,5/5

Je remercie Butterfly éditions pour l’envoi de ce Service Presse via Simplement Pro.

J’aime cette maison d’édition donc je tente leurs titres très souvent. J’aime les romances qu’ils nous proposent. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Le résumé est très attractif et la couverture essaye de nous mettre sur des pistes. Je ne les aurais pas devinées toutefois.

Le résumé commence par Edouard, pourtant que on a uniquement le point de vue d’Estelle dans ce tome. Et j’avoue que cela m’a déstabilisé. Je pensais que ce serait basé sur Edouard et l’accomplissement de sa vengeance avec en parallèle leur rencontre mais ce ne fut pas le cas.

Estelle, mère célibataire, va enfin pouvoir sortir la tête de l’eau avec un nouveau poste dans une entreprise de tissus de luxe à renommé mondiale. Elle pourra alors quitter son emploi de danseuse et avoir du temps pour son fils. Pourtant arrivée sur le lieu de l’entretien, elle va se voir proposer un poste au sein de L’Usine, exclusivement masculine où le travail n’est pas de tout repos. Prête à tout pour le bien-être de son fils, elle se lance dans cette nouvelle aventure. Un soir, elle se fait percuter par une voiture, une limousine qui appartient à Edouard, son patron et pour changer les apparences, elle ment sur son identité. Une relation se développe sous fond de mensonges, remplis de bas et haut. Quel avenir auront ils une fois que toute la vérité sera découverte ?

J’ai été complètement trompé par cette histoire, l’auteure nous réserve tellement de surprises. C’est impossible de se douter de l’intrigue ou de l’évolution de la romance. Cela m’a assez charmé.

Estelle est une jeune maman attachante. C’est, selon moi, une force de la nature. Elle se sacrifie entièrement pour son fils jusqu’à l’arrivée de Edouard. J’aurais quand même préférée qu’elle garde un peu de sa force pour gérer son patron.

Edouard est charmant mais despotique. Je n’ai pas réellement accroché à lui mais son caractère est en totale adéquation avec son histoire, ce que j’ai beaucoup aimé. Le personnage est réussi, mais pas en bookboyfriend.

Ce couple est atypique dans la création de leur relation. J’ai trouvé que cela allait très vite et je me suis perdue quelques fois. Autant je les ai aimé en tant que couple et avec leurs interactions, autant j’ai eu du mal avec la rapidité des événements.

Je suis assez perplexe, même plusieurs jours après par ce premier tome. L’histoire est remplie de surprises et de suspense. J’ai trouvé que l’auteure gère des sujets habituels de façon originale mais Edouard est trop un cliché pour moi. En réalité, je trouve que cette histoire oppose originale/clichés, ce qui est déroutant.

Les chapitres sont assez longs mais la plume de l’auteure est addictive et plus nous avançons dans l’histoire, plus nous voulons découvrir plus de choses. Avec une fin pareille, le suspense est à son comble et le lecteur est obligé de vouloir continuer avec le tome 2.

Pour finir, j’ai beaucoup aimé le traitement du cabaret, la description des scènes.

Une intrigue dont je ne me doutais pas qui avance doucement, une romance rempli de cliché est trop rapide mais un livre qui m’a tenu en haleine et dont je veux découvrir la suite !

MOMENT FORT :

Le final en apothéose qui nous laisse complètement pantelant.

EXTRAIT :

« Il caresse mes cheveux quelques instants, comme si ce simple geste parvenait à le calmer. »

EN RÉSUMÉ : Je recommande ce tome.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!