Mon blog

Chronique littéraire

Vivre un jour de plus

Erwin Cazajus – 21 Novembre 2018 – Autoédition

Un destin

THÈMES ABORDÉS : Science-Fiction – Fin du monde – Zombie – Romance – Amitié.

RÉSUMÉ : Alors que deux biologistes français développent un vaccin, l’expérience tourne au fiasco, voire au drame irréversible. Comme une traînée de poudre, la maladie atteint le pays dans sa totalité et touche toutes les tranches de la population, sans ne laisser aucune chance aux plus faibles et aux moins combatifs.

À présent que le pays brûle et se meurt, qui et comment arrivera à survivre, si bien sûr, la vie mérite encore d’être vécue dans la fosse des enfers.

C’est au centre de ce chaos imprévisible que l’histoire de personnes aux parcours différents va s’entrechoquer dans un univers sombre et apparemment sans lendemain. Pourront-ils se trouver et se faire confiance pour s’entraider ou découvriront-ils que la tragédie et la misère peuvent amener notre espèce à dévoiler sa part d’ombre ?

MON AVIS : 4,5/5

Je remercie l’auteur pour l’envoi de ce Service Presse. 

Comme à chaque fois, j’aime être totalement transparente avec vous. Je « connais » cet auteur via mon conjoint. C’est un auteur en autoédition qui lui a demandé si cela m’intéresserait de lire et donner mon avis sur ce roman. J’ai ainsi lu le résumé qui avait l’air attractif, mais avec l’appréhension, car ce n’est pas mon genre littéraire. 

Pourtant, en seulement deux chapitres, j’ai été conquise par la plume et le style d’écriture de l’auteure. J’ai enchaîné ma lecture en râlant, en craquant pour les personnages. Je peux déjà commencer cette chronique en vous annonçant que c’est une superbe découverte ! 

On suit les destins de six personnages qui en apparence n’ont pas réellement de lien, mais dont les chemins vont se croiser. Quand l’humanité se meurt, il ne reste plus qu’à croire en son destin. 

La narration est à la troisième personne. Les six premiers chapitres présentent chaque personne et leurs liens apparaissent au fur et à mesure. Une fois les présentations faites, on continue la trame en alternant entre les points de vue et j’appuie là-dessus vu la performance de l’auteur. C’est autant déstabilisant que parfait. J’avais énormément peur d’être perdu, pourtant une fois entrée dans l’histoire, on arrive facilement à différencier la façon de parler de chacun, et donc à savoir qui parle. 

Nos six héros ont chacun leur importance et on s’attache plus ou moins à eux. On est obligé d’avoir des préférences. En tout cas, moi c’est mon cas. J’aime particulièrement Hector. Notre super-héros atypique, mais tellement touchant alors qu’à contrario, j’ai plus de mal avec Chance, le chirurgien méfiant. 

Je ne développerais pas plus les personnages car ce serait vous donner trop d’indices sur leurs histoires et leurs liens. 

Une histoire sur la fin du monde quand tout à coup les Hommes se transforment en mort-vivant et attaquent leurs entourages et tout ce qui vit. Autant, je ne lis pas ce thème d’habitude, autant, j’adore les séries et films. Ici, j’ai vraiment aimé le thème travaillé et étudié. On a même le droit à un chapitre du point de vue d’un homme en cours de transformation et c’est aussi original qu’intéressant. 

C’est toutefois plus qu’une histoire de drame, de catastrophe. C’est une ode à la vie, c’est la volonté de croire en la vie et en sa reconstruction avec les animaux et la présence d’homme et femme pour repeupler la planète. 

En finissant notre lecture, on comprend que c’est un premier tome. Pour être exacte, avant le dernier chapitre, on aurait pu penser à une fin ouverte. Je ne suis pas fan, mais le message était tellement beau que cela ne me dérangeait pas du tout ici. Puis, j’ai lu le dernier chapitre, qui nous présente un autre groupe. Alors entre questionnement sur la raison de cette présentation et le moment où l’on comprend qu’une suite verra le jour, la frustration arrive. 

Pour résumé, une super découverte autant pour le contenu qui cache des messages sublimes que pour la plume de l’auteur, tellement fluide et originale. Je suis reconnaissante à l’auteur d’avoir fait le premier pas. C’est un roman fort que je vous conseille fortement.

Vous le savez, j’achète d’dorénavant en papier, les SP qui m’ont plu, et même si celui-ci n’est pas un coup de cœur, il fera bientôt parti de ma bibliothèque sans fautes ! 

J’attends la suite avec impatience maintenant…

MOMENT FORT :

L’arrivée de Jack au sein du groupe.

EXTRAIT :

 » Le camion prit la route emmenant au loin quatre camarades d’infortune en quête d’espoir, sur les routes d’une France au bien sombre visage, je laissais deux amoureux le coeur serré, tenter de faire vivre entre la pierre et l’océan, mon rêve de perpétuer la survie de l’humanité. »

EN RÉSUMÉ : Je vous recommande fortement cette histoire, surtout aux amateurs de Science-fiction et de zombie.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!