Mon blog

Chronique littéraire

Donne-moi ta main, prends la mienne

Fanny Vandermeersch – 01 Avril 2020 – Autoédition

Tendre la main.

THÈMES ABORDÉS : Roman – Feel Good – Réinsertion – Animaux – Secret – Famille – Accident.

RÉSUMÉ : Elle est assise, pétrifiée. Le feu l’entoure, gagne dangereusement du terrain. La chaleur devient insupportable. Elle étouffe, appelle muettement et désespérément une bouffée d’air qui ne vient pas.

Isabelle travaille le matin dans un cabinet vétérinaire avec son amie Manuella alors qu’elle endosse, l’après-midi, le costume de médiatrice animale. Après une pause de quelques semaines et l’arrêt de son activité à l’hôpital des Châtaignes, elle attend la venue d’un nouveau patient à l’écurie, nommé Loen, un homme cabossé par la vie.

Mais depuis plusieurs semaines, le même cauchemar se répète. Elle est prisonnière des flammes et se réveille eu sursaut. Comment s’en débarrasser ? Et si son passé était la clef ?

Deux destins qui se croisent.

Deux âmes profondément marquées par le chagrin, qui vont retrouver la lumière.

Deux mains tendues.

Une histoire émouvante dans laquelle se mêlent romance et secrets de famille.

MON AVIS : 4/5

Je remercie l’auteure pour la proposition et l’envoi de ce Service Presse. C’est pour moi une très belle découverte. Je ne connaissais pas du tout l’auteure, mais en sortant de ma lecture, je pense sincèrement que c’est une plume à découvrir.

Isabelle est une jeune femme torturée. Tout semble allait bien dans sa vie, elle aime ses deux travails (dans un cabinet vétérinaire, le matin et aux écuries, l’après-midi), elle aime sa famille, son célibat ne la dérange pas. Pourtant, nuit après nuit, elle fait toujours le même cauchemar sans comprendre sa signification. Est-ce lié à l’accident ? Loen, son nouveau « patient » la déstabilise, mais c’est peut-être ce dont elle a besoin pour comprendre son histoire. 

On lit ce roman du point d’Isabelle et Loen, mais c’est réellement la jeune femme qui se démarque pour moi. Elle est entourée de secrets pour nous. Certains qu’elle cache elle-même et qu’on finit par comprendre grâce à des flash-back et d’autres qu’elle va finir par découvrir qui l’aidera ou non avec ses cauchemars, mais qui lui changera assurément la vie. C’est une femme blessée par des non-dits, mais aussi par une culpabilité fracassante. 

Loen est un rescapé de la vie. Quand celle-ci lui a tout enlevé, il a trouvé la solution de facilité par culpabilité, par lâcheté (ses propres mots). Mais il a enfin compris que non ce n’était pas sa faute. Quand la liberté physique et d’esprit se profile, il se rapproche d’Isabelle. 

Nos deux héros ont leurs propres craintes, leurs propres incertitudes, mais vont pouvoir compter l’un sur l’autre, sans vraiment s’en rendre compte. Ce n’est pas vraiment une romance à proprement parler. C’est un espoir pour les âmes blessées. Un titre respecté à la perfection et qui correspond totalement au message délivré par cette histoire.

C’est assez court, mais c’est surtout très beau, émouvant. Malgré la rapidité des événements, on est obligé de s’attacher à eux, de les comprendre, de vouloir qu’ils connaissent la paix. Oui, j’aurais aimé un peu plus, pour connaître leur futur, mais en même temps, cela leur correspond complètement.

La plume de l’auteure est douce, belle et poétique. Elle m’a complètement conquise. Comme dit précédemment, c’est une belle découverte que je vous conseille fortement.

EN RÉSUMÉ : Je vous recommande cette jolie et tendre histoire.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!