Mon blog

Chronique littéraire

Prison Putsch

Ophélie Hervet – 16 Avril 2020 – Mix Éditions

Apprendre à être libre

THÈMES ABORDÉS :  Romance MM – Prison – Drogue – Violence – Famille.

RÉSUMÉ : Alessio a dévoué sa vie à son clan. Et si protéger sa famille signifie passer plusieurs années derrière les barreaux, c’est un sacrifice auquel il consent. Pour assurer ses arrières une fois en prison et mettre son neveu à l’abri de sa pire ennemie, l’héroïne, Alessio a tout prévu. Il sait comment placer ses pions entre les murs opaques du pénitencier, quelles alliances nouer et qui éviter de contrarier. Après tout, ce n’est pas son premier séjour à l’ombre…

Toute cette mécanique bien huilée vole en éclats quand Alessio rencontre PA, son codétenu. PA, ouvertement gay, putain attitrée du parrain, est tout ce qu’Alessio n’est pas. Ou tout ce qu’il n’a jamais pu s’avouer être.

Bientôt, son neveu n’est plus le seul qu’Alessio veut protéger même si, pour cela, il faut parfois tout risquer et se dresser contre ceux qui détiennent le pouvoir : devenir parrain à la place du parrain pour rafler la mise. Une entreprise dont Alessio risque de ne pas ressortir indemne. Ou vivant.

Et si c’était derrière les barreaux, à l’abri des regards et du monde extérieur, qu’Alessio était le plus libre ?

Attention

Ce roman contient des violences et explore les thématiques du viol et de l’addiction.

MON AVIS : 5/5

La première fois que Mix Éditions a révélé la couverture et le résumé, je ne pensais pas lire ce roman. Je ne lis plus du tout de Dark sauf quand ce n’est pas énoncé à l’avance. Pourtant, je trouvais la couverture très belle et joliment travaillée. Mais au fur et à mesure des retours sur cette histoire, qui annoncé ne pas être réellement Dark, j’ai foncé. Et j’en suis très contente, car sans ça je serais passé à côté d’un coup de coeur.

Alessio Ricci a donné sa vie pour son clan, sa famille. C’est le bras armé de son frère. Edouardo dicte, Alessio agit. Aujourd’hui, c’est 10 ans de sa vie qu’il leur donne. 10 ans en prison. Ce n’est pas son premier rodéo. Il connaît les principes, sait comment se comporter même en tenant tête à plus fort que lui. Mais tout ça ne fera pas le poids après sa rencontre avec PA.

Alessio est un personnage, c’est le personnage central et pas seulement parce qu’on lit via son point de vue. Il est fort, fidèle, profond. C’est en limitant sa liberté, qu’il décide en fait de s’émanciper et d’être celui qu’il est réellement. Son histoire personnelle est douloureuse. Tout ce qu’il accepte, tout ce qu’il fait pour autrui montre l’homme qu’il est.

Vous devez lire ce livre pour savoir les raisons de son incarcération. Il y retrouvera son neveu, un jeune homme toxicomane en sevrage obligatoire. Leur relation est importante dans cette trame. Le sujet est détaillé, travaillé et réaliste. L’horreur des addictions, même si ce côté a été assez limité, heureusement.

PA est considéré comme le deuxième héros de cette histoire. Pour moi, c’est un personnage fort et intense mais pas au même niveau qu’Alessio. C’est le fil conducteur principalement. Par contre, ce personnage désinvolte au premier regard est absolument magnifique. Ses blessures, ses actions démontrent toute la force. Encore une fois, même si les descriptions sont supportables (et heureusement pour moi), le sujet est très bien développé, crédible et en faisant connaissance avec Princesse, on est obligé de penser à tous ces hommes en prison.

Ce n’est pas réellement une romance, ce n’est pas réellement une dark, ce n’est pas réellement si, ce n’est pas réellement ça. C’est surtout une histoire à lire, à s’imprégner. C’est un livre qui marque, qui fait réfléchir, qui nous bouleverse. Le message est absolument sublime. Se rendre compte dans un endroit comme tel, qu’on est en fait enfin libre…

Je pourrais parler et parler de ce livre sans fin, donc je vais m’arrêter là et finir avec deux choses. Si vous hésitez encore, je ne peux que vous conseillez de lire un extrait. Dès le premier chapitre, les premières pages, on devient addict à la plume de l’auteure. Et pour finir, je lirais le deuxième tome avec plaisir même si je tiens à dire que cet opus se suffit à lui-même. J’espère juste que s’il est sur des personnages différents, nous n’auront pas le droit à celle d’Edouardo, je ne l’aime pas trop en ce moment.

En résumé : Parfait.

MOMENT FORT :

La liberté qu’Alessio donne à PA.

EXTRAIT :

« – Tu n’auras plus jamais à faire quelque chose que tu ne veux pas. Si tu veux de moi… je serai là. Mais c’est… ta voie, ta décision. »

EN RÉSUMÉ : Je recommande ce livre à tous. Lecteur LGBT ou non, ce titre est pour tous.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!

Mechanical

Chronique littéraire