Mon blog

Chronique littéraire

Comment sauver une vie

Emma Scott – 16 Avril 2020 – Juno Publishing

Je te retrouverais et je reviendrais vers toi.

THÈMES ABORDÉS :  Romance contemporaine – New Adult – Fantasy – Deuxième chance – Famille – Violence – Passé difficile.

RÉSUMÉ : Josephine Clark est piégée par un passé poignant qui la hante chaque fois qu’elle regarde dans un miroir et la violence de sa vie de tous les jours qu’elle ne peut fuir.

Ses pensées se tournent de plus en plus vers Evan Salinger, le garçon qu’elle connaissait au lycée. Le garçon qu’ils appelaient le taré. Un solitaire. Un Freak. Le garçon qui semblait savoir des choses que personne ne pouvait savoir. Le temps de quelques semaines, Jo avait trouvé du réconfort en compagnie d’Evan, se faufilant tous les soirs afin de le retrouver à la piscine locale. Dans la froideur de l’eau et la chaleur des bras autour d’elle, Jo avait goûté à quelque chose proche du bonheur.

De cruelles circonstances les ont séparés, et quatre ans après, le doux souvenir de leur temps ensemble se dissout sous les coups de la désormais dure réalité de la vie de Jo. Evan semble être un rêve qui s’estompe… jusqu’à ce qu’il réapparaisse au moment où elle a le plus besoin de lui. Guidés par l’étrange intuition d’Evan, ils s’enfuient de leur petite ville de Louisiane, poursuivis par la police, et Jo commence à suspecter que quelque chose se cache derrière son retour soudain.

En douze jours à travers l’Amérique, de lourds secrets sont révélés, des passés bien enfouis sont mis à jour, et la frontière entre rêve et réalité se brouille alors qu’Evan et Jo se battent pour s’accrocher à leur amour et découvrent qu’il y a plus d’une façon de sauver une vie.

AVIS EXTÉRIEURS :

Booknode : /10
Amazon : /5

LES + :
LES – :

Sortie récente = Travail en cours.

MON AVIS : 4/5

Je remercie Juno Publishing pour ce Service Presse. Quand celui-ci a été proposé, je me faisais une joie de lire cette histoire. Une nouveauté d’une auteure que j’aime beaucoup. Retrouver sa plume, ses histoires douloureuses mais belles. Pourtant, cette lecture n’a pas été aussi facile que je le pensais.

Jo est une jeune fille blessée par un traumatisme. Un passé difficile qui la poursuit encore. Une culpabilité qui la contamine et qui lui dicte ses actes. C’est une jeune fille détruite, qui pense n’avoir le droit à rien de beau. Jusqu’à sa rencontre avec Evan.

Dans chaque école, on a plusieurs catégories d’élève, des clichés, des stéréotypes. Evan en est malheureusement victime. C’est le taré, le Freak de l’école car les gens ont peur de sa différence. Mais ensemble, ils vont se trouver plus fort pour s’épauler et enfin toucher le bonheur.

Ce sera cependant de courte durée et la violence dans leur histoire personnelle se répercute sur leur présent les éloignant à tout jamais.

Quatre ans plus tard, Evan sera de retour dans la vie de Jo pour la sauver encore une fois. Douze jours de cavales, de secrets, de non-dits jusqu’au point de non-retour. Auront-ils le droit au bonheur un jour ou leur fin sera-t-elle leur ultime droit ?

Jo est une héroïne forte et attachante. On connait assez rapidement son histoire personnelle, et grâce à cela, on est obligé de la trouver touchante. On se demande comment une jeune fille de son âge peut encore tenir debout. Son rapport avec autrui est biaisé mais sa rencontre avec Evan montre à quel point, elle peut être douce et avec un grand cœur. Son armure se détériore petit à petit. J’ai ensuite un peu été déçu dans le bon dans le temps, même si elle a réussi à se rattraper par la suite.

Evan est charmant, gentil, beau et adorable. Son histoire met un peu plus de temps à se dévoiler complètement. Cela le rend encore plus touchant. Son calvaire familial m’a brisé le cœur. Le harcèlement qui le touche est difficile à supporter. Et pourtant, malgré toutes ces injustices, il reste un jeune homme doux, souriant, gentil et prêt à tout pour ceux qu’il aime. Ce qu’il faut pour Jo est absolument magnifique. Je n’ai pourtant pas réussi à avoir un coup de cœur pour lui. J’ai beaucoup aimé ses « intuitions ». Vu son caractère, cela lui correspond totalement.

Ce couple est l’image même du mot tendre. C’est magique, cosmique entre eux. Ils sont là l’un pour l’autre, ils sont bons l’un pour l’autre. Ils auront vécu le pire et le meilleur mais leur destin est rempli d’embuche et on se posera de multiples questions à leur sujet du début jusqu’au mot fin. Connaissant un peu la plume de l’auteure, je sais en plus qu’elle peut nous réserver des surprises dures pour mon petit cœur alors courage à vous !

J’ai aimé l’idée de naviguer entre les deux points de vue, j’aime ce style de plus en plus. Même si je suis assez difficile à partir du moment où je peux m’imprégner des personnages. Cette histoire est découpée en trois parties. Et c’est là que mes sentiments sont aléatoires, c’est dans ces différentes parties, que mon coup de cœur n’a pas eu lieu.

Même si j’ai eu du mal à commencer ce livre, j’ai vraiment adoré la première partie. Dès que leurs interactions se sont développées, je me suis senti happé par leur histoire. Surtout celle d’Evan. Sa dynamique familiale m’a absolument débecqueté et j’ai fini cette partie en larmes.

Pourtant, arrivée à la deuxième partie, mes sentiments se sont dispersés. D’un côté, j’ai aimé leur cavale, leur parcours de l’Amérique avec les questions, les secrets, les intuitions d’Evan. De l’autre, j’ai été déçu que les quatre ans soit vite passé à la trappe. Et surtout que l’histoire concernant la famille d’Evan n’est en fait pas eu de réponse. J’avais un espoir pour un membre, mais en fermant mon livre, cet espoir s’est clos et l’espèce humaine me parait encore plus horrible.

Heureusement, que l’aspect poursuite est fort et pleins de rebondissements pour enlever ce côté négatif.

La troisième partie est courte mais fait son travail. Je n’en dirais pas énormément plus pour ne pas donner de détails mais j’aurais encore une fois aimé plus de développement.

En résumé, une première partie coup de cœur, qui malheureusement n’aura pas tenu les deux parties suivantes. Cela a été tout de même, un bon de lecture. Une histoire remplie de message à la fois fort et dur. Une romance originale, belle et douloureuse. Un couple complémentaire et qui par amour sera prêt à tout.

MOMENT FORT :

Le premier Je t’aime de Jo à Evan.

EXTRAIT :

« – Je sais, tu dois avoir l’impression que je suis cinglée, mais je détestais cet appartement. Quand je pense à la vie idéale que je voudrais avoir, je n’imagine pas une belle maison bien close. Je ne veux pas de ça. Je n’ai pas besoin de beaucoup d’argent ou de biens. Je veux juste une petite maison, quelque part proche d’une belle montagne ou d’une forêt, d’un lac, près desquels je me réveillerais le matin et que je verrais quand j’écrirais. Je n’ai pas besoin de beaucoup. Une petite vie, tu vois ?

– Oui, je vois très bien. »

EN RÉSUMÉ : Je recommande ce livre.

POUR Y ACCÉDER :

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez d’autres livres du même thème!

Signs of Love

Chronique littéraire

Prison Putsch

Chronique littéraire
Abonnez-vous à ma newsletter mensuelle!

Recevez par e-mail mes nouvelles chroniques et vidéos, les sorties littéraires à venir, les évènements à ne pas manquer, …

En renseignant votre prénom et votre adresse email, vous donnez votre accord pour recevoir par email ma newsletter mensuelle, et prenez connaissance de ma Politique de Confidentialité.

Mentions légales – CGU . Politique de confidentialité . Faisons bouger les mentalités : soutenons Le Refuge